SOCIAL HOUSING...NSLD V/S NHDC..BOITE AUX SCANDALES

Alors qu`il existe déjà trois entités para-étatiques pour s`occuper des demandes de logements de la part de ceux qui s`y intéressent et qui satisfont les conditions et les critères, voilà que le Gouvernement autorise la NHDC de mettre sur pied un 4ème organisme sous forme d`une compagnie privée dont le principal( à ce stade l`unique) actionnaire est la NHDC elle-même.

Cette démarche est non seulement louche mais confirme en même temps que ce Gouvernement se fiche carrément de toutes les Institutions régulatrices y compris les règles de la bonne gouvernance. Il est obligatoire pour chaque corps para -étatique de se conformer aux exigences du Corporate Governance. Pour ce qui est de la construction de logements il y a trois organismes qui se chargent de trois catégories sociales différentes : 1. La NEF pour les `lowest income groups`.2 La NHDC pour les` low et middle income groups` et 3. La MHC pour les upper middle income groups`. Les trois organismes se chargent de toutes les étapes de construction/allocation une fois que les terrains soient disponibles dont une partie provient du fameux `deal Illovo` destinée au Social Housing Programme`.  En ce qu`il s`agit de la NHDC la procédure d`appel d`offres et l`évaluation des offres par un panel indépendant est de mise car les fonds pour tous les projets proviennent du Gouvernement central ( l`item Social Housing` dans le Budget National ).

Pourquoi créer une compagnie `privée` avec la NHDC comme seul actionnaire et augmenter les `overheads`de manière astronomique alors que l`organisme pourrait bien continuer sa mission? La seule explication plausible à cette question est la suivante: Pour contourner les procédures imposées par les règles de la bonne gouvernance car la compagnie privée n`est pas obligée de passer par des appels d`offres ou même si elle le fait ,elle est libre d`octroyer les contrats à qui elle veut. C`est une répétition des scandales sous le fameux` Emergency Procurements`durant la première vague du Covid19 en 2020. Alons nous voir des pharmaciens, hotêliers, quincalliers, firmes digitales etc devenir maintenant des spécialistes en matière de construction pour les gens demunis dans le pays? Et le tout couronné par le déboursement de centaines de millions pour payer des contracteurs `proches du Pouvoir`sans garantie sur la qualité des maisons construites et livrées? Encore une fois ce sera comme pour l`histoire des `Ventilators` qui ne marchent pas!! 

 Mais il y a pire que ça. On apprend que la compagnie privée va distribuer des contrats taillés sur mesure à des petits contracteurs ou nouvelles co-opératives ou compagnies qui vont pousser comme des champignons dans tous les faubourgs pour démarrer un nouveau concepte de `equitable distribution of economic opportunities` destiné aux milles artisans et ouvriers autonomes. Cependant personne ne viendra nous dire que derrière cet écran de `small companies`, il est possible de retrouver des hommes proches du Pouvoir qui seront les vrais bénéficiaires de la manne tombée du Sun Trust. C`est eux qui vont fournir les capitaux, le`know-how et toutes les logistiques pour rendre ces petites entités éligibles pour les contrats en voie d`être flottés et éventuellement en tirer les plus gros avantages. Ainsi va florir le grand business de blanchiement et qui aidera à remplir les coffres de ces `selected few` qu`ils soient bookmaker ou propriétaire d`hôtel. 

Et voici le coup de massue pour les disciples de `ethical business principles`: Alors que des centaines de millions de fonds publics sont en jeu personne n`aura le droit de poser des questions sur l`utilisation de ces fonds ni au Parlement, ni au Bureau de l`audit, ni aucune part sauf sur les plateformes publiques dont Pravind Jugnauth s`en fiche. L`opacité totale est devenue la devise du Gouvernement où siègent aussi des grands soldats de la transparence et de l`éthique ayant pour noms Obeegadoo et Ganoo... mais ça c`était avant de devenir des consultants en matière de concoctages en compagnie des membres de la fameuse lakwizin. 

Comment voulez-vous que ce pays sorte de la liste noire des Instances Financières Internationales et autres corps mondiaux responsables d`annotation sur la bonne gouvernance alors que des couloirs sont ouverts chaque jour pour faciliter les transactions douteuses y compris celles liées au blanchiment?