mauritius 50 years independence

50 ans d'independance - Souvenirs d'enfance

Bientôt 50 ans depuis que le pays est indépendant politiquement, mais ce ne fut pas un combat de tout repos. Outre le combat des tribuns pour l'indépendance, culminant sur la conférence constitutionnelle à Londres, les élections de 1967 firent office de referendum pour ou contre cette indépendance.

 

La campagne fut rude et parfois il y eut même une campagne de peur. Le Parti Travailliste mené par Sir S.Ramgoolam en alliance avec Independent Forward Block - IFB des frères Bissoondoyal  et le Comité d'Action Musulmane - CAM de A.R.Mohamed d'un coté contre le PMSD de G.Duval de l'autre coté.

 

Cependant deux conditions sont imposées par les Britanniques avant d’offrir l’indépendance à Maurice:

  1. L’indépendance ne peut être accordée avant la soumission d’un rapport de la Commission Électorale qui délimite les nouvelles frontières électorales à Maurice ;
  2. Il faut qu’une majorité de Mauriciens votent en faveur de l’indépendance lors des prochaines élections prévues pour 1967.

 

La campagne électorale fut rude avec des sous entendus communalistes, voire racistes. Le PMSD soutenu par le grand capital choisit des thèmes de propagande qui suscitèrent la peur et l’incertitude. Le parti de Duval fit placarder dans tout le pays des affiches montrant des enfants squelettiques affamés du Biafra. Cette région du Nigéria était à l’époque en guerre contre le pouvoir central. Le PMSD suggèrait que la famine sévirait à Maurice si le pays devenait indépendant. Parmi les autres arguments utilisés contre l’indépendance par les animateurs du PMSD : la statue du Mahatma Gandhi remplacera celle de Marie Reine de la Paix, toutes les Mauriciennes seront contraintes de porter le sari et l’utilisation du français sera interdite à Maurice. Pas étonnant que de nombreuses familles mauriciennes s’embarquèrent sur le navire Patris pour émigrer en Australie.

 

Le scrutin eut lieu le 7 Août 1967 et le Parti de L'indépendance obtint 53% des suffrages avec 39 des 62 sièges alors que le PMSD obtint 23 sièges avec 44% des suffrages exprimés. Les élus du PMSD provenaient des villes et de Rodrigues.

 

Le 22 août 1967, Ramgoolam déposa à la table de l’Assemblée une motion à l’effet que "c’est le désir du peuple de Mauricien d’accéder à l’indépendance au sein du Commonwealth.

 

La date du 12 Mars 1968 fut choisie pour la cérémonie du drapeau. La date du 12 Mars coïncida avec celle de la célèbre marche du sel du Mahatma Gandhi en Inde, des décennies auparavant.

 

La cérémonie du drapeau fut boycottée par le PMSD et ses élus alors que Rodrigues ne célébra pas l'independance.

 

Le reste on le connaît.

 

A.J

Source: Wikipedia, L'express, Le Mauricien