ACCUMULATION DE SCANDALES SOUS LES JUGNAUTH

Depuis l`arrivée au Pouvoir du Gouvernement lepep avec Anerood Jugnauth à sa tête suivi par la suite de son fils Pravind Jugnauth L`île Maurice n`a connu que des scandales l`un plus drôle que les autres comme quoi il y avait une compétition entre eux. Mais pour le moment on va se concentrer seulement sur les affaires louches, les transactions douteuses et les évènements qui ont secoué le pays et défrayé la chronique.Dans  chaque cas on avait promis que toute la lumière serait faite pour éclairer les citoyens de ce pays mais au final on s`est bien fiché de tout lemonde. Comme Anerood le dit à sa façon, "mo piss ek zot". Cependant heureusement pour le pays même les tonnes de ses déchets liquides ne pourront noyer le nombre de scandales accumulés par lui et son Gouvernement. La liste mentionnée ci-dessous n`est pas exhaustive mais reflète de manière plus précise la pagaille qui caractérise le Gouvernement des deux Jugnauth.

 

1. L`affaire BAI

Les conséquences catastrophiques de la décision de démanteler la BAI sont désormais connues et les nombreuses victimes de ce réglement de comptes vivent toujours sous une tension permanente car chaque heure qui passe apporte son lot de malheurs. Il est maintenant établi que le bilan final viendra confirmer ce que tout le monde craignait : les pertes encourues atteigneront des centaines de millions et aucun déboursement ne sera possible sans l`intervention des fonds publics. Le gouvernement a déjà puisé des dizaines de millions de ses fonds et il est clair que pour satisfaire les clients des anciennes entités il faudra dépenser encore plus. Un trou de Rs.9milliards a été mentionné par le Ministre responsable du dossier. Alors qui sont les vrais responsables de cette catastrophe? Bhadain dit que c`est Vishnu et Anerood ; eux insistent que c`est Bhadain. Comment savoir la vérité ? On a insisté depuis le début qu`il fallait mettre sur pied un Comité spécial qui situerait les responsabilités après une investigation digne et indépendante. La soif de vengeance de deux hommes ont mené tout le pays dans une abîme d`où il lui est impossible de sortir sans des dédommagements astronomiques. On estime que le Gouvernement sera obligé de payer les Rs.35 milliards réclamés par le plaignant dans un proche avenir. Et qui va payer tout ça? Le peuple! Aucune initiative n`est attendue pour déterminer les motifs et les coupables car ce serait pour le Gouvernement " tirer une balle sur lui même."    Maintenant le nouveau Ministre des Services Financiers parle d`une Commision D`Enquête sur la vente de Britam (Kenya) car le Gouvernement pense que cette entité a été vendue bien en dessous de sa valeur ( estimée à Rs. 4,5milliards, elle a été vendue pour Rs.2,4 milliards!) . Cependant c`est une enquête sur l`affaire BAI dans sa totalité qu`il nous faut comme réclamée par le porte-parole des victimes et par Roshi Bhadain qui confirme qu`il n`est pas l`homme derrière cette débâcle . Il est clair que le Gouvernement veut piéger l`ancien Ministre. Alors fidèles à leurs habitudes les hommes du Sun Trust ne s`intéressent qu`à régler des comptes personnels au lieu de servir l`intérêt du pays.

 

2. L`affaire Betamax

Le contrat de Betamax fut résilié sans prendre en considération les implications légales d`une telle décision en dépit du fait que des conseils clairs avaient été donnés aux principaux concernés à l`effet que des dommages colossaux devraient être payés si le plaignant feraient des réclamations. C`est exactement ce qui est arrivé. Il est désormais certain que le Gouvernement aura à verser au moins Rs.8 milliards comme indemnités quand le verdict final va tomber. En attendant le Gouvernement essaie de gagner du temps dans l`espoir qu`un accord sera trouvé qui soit moins onéreux en termes d`argent mais qui néanmoins entraînera d`autres concéssions de la part de l`Etat. Encore une fois c`est le scénario classique d`un cas de vengeance mal tournée aux frais des fonds publics. Se servir de l` instrument gouvernemental pour satisfaire ses caprices personnels équivaut à un crime contre l`intérêt public et le responsable doit rendre des comptes. Mais justement on se demande qui est responsable? Il devrait y avoir une enquête pour situer les responsabilités d`une telle décision qui vont coûter des milliards au pays. Vous croyez que le Gouvernement va le faire ? Les responsables qui se reconnaissent sont ceux-là même qui devraient prendre une telle décision. Donc ils ne vont jamais le faire quid de dilapider encore quelques milliards pourvu "ki zot finne satisfaire zot caprice" Tout ça aux dépens de l`Etat ! De tels actes ne peuvent rester impunis mais le Gouvernement lepep aura choisi les réglements de comptes au lieu de faire la lumière et d`assurer l`intérêt du pays. Il a préféré s`appuyer sur les propos d`un ancien Ministre qui s`est vendu au Sun Trust pour ensuite obtenir des faveurs solides comme de la feraille pour alourdir encore plus le fardeau du pays alors que tout le monde sait que l`Etat étant une continuité, le contrat de Betamax aurait pu étre revu avec presque aucune indemnité si les négociations avaient été bien menées. Encore une fois les vrais coupables s`en sortiront sans le moindre ennui.

 

3. L`affaire du " Euro-Loan"

Vishnu Lutchmeenaraidoo a obtenu 1,1million d`Euros comme prêt de la SBM à un taux d`intérêt dérisoire de 1.5% pour faire de la spéculation sur l`or mais la somme fut par la suite utilisée pour faire des transactions sur des devises, donc déjà il y a eu une faute. Le DPP écrit:" The investigation has revealed although Mr Lutchmeenaraidoo intimitaded to SBM`s CEO that he would invest in gold, the loan was infact used for foreign currency dealings and he reaped benefits from his foreign currency dealings." Des millions grâce à des fonds provenant d`une banque gouvernementele donc par extension le peuple. 

 

Notons maintenant les faits : Vishnu était Ministre de Finances quand il avait obtenu ce prêt et il est connu que la SBM tombe sous l`égide du Ministère de Finances. Des cadres responsables des sections  concernées avaient souligné que le demandeur ne répondait pas aux critères en vigueur à la Banque ..... il avait 72 ans et ne pourrait donc pas être couvert par une assurance et que la valeur de l`hypothèque sur le bien immobilier était bien en dessous du montant du prêt ( Rs. 45M). Par conséquent la demande devrait être rejetée. Mais deux membres qui représentent le Gouvernement sur le Comité ont passé outre à ces remarques et le prêt fut accordé.

 

Qui viendra nous dire qu`il n`y a pas là un conflit d`intérêts? Et qui pourra nous convaincre que c`est normal d`accorder de prêts à quelqu`un pour faire de la spéculation sur l`or ou les devises? Ce Gouvernement a peur de faire la lumière sur cette affaire car"pou éna boucoup déballages et la fami Jugnauth mem pou dan difé". N`oublions pas la fameuse phrase de Vishnu au moment de la révélation de cette affaire quand il était question d`enquête sur les circonstances de cet abus. Il avait dit ceci:"mo péna compte dan Hong Kong moi" La question est donc "Ki sanla ki éna compte dan Hong Kong?" Il n`est pas difficile de deviner. Alors comme dirait Anerood "Pa pou éna ène ferfoute lanqête". Et nous savons pourquoi.

 

4. L`affaire Trilochun

L`avocat Trilochun, qui n`est pas parmi les ténors ou Seniors du Barreau mauricien avait réussi néanmoins à se faire payer une pactole de Rs. 19 millions pour ses services à une institution para-étatique qui pourtant aurait pu se tourner vers le State Law Office pour  ces même services. L`avocat est le beau-frère du Ministre Nando Bodha donc des questions pertinentes devenaient inévitables.Cependant on n`aurait rien appris sans la PQ d`un Parlementaire et la réponse fut un choc pour Anerood. Qui aurait pu permettre une telle largesse ? Des fonds publics étaient dilapidés sans la moindre hésitation et on se serait attendu à une action quelconque pour mettre un frein à de tels abus mais en vain. Conséquence : La répétition d`abus encore plus flagrants. Samputh va se faire rémunérer à hauteur de Rs.401000 par mois en y incluant ses gratifications de fin d`année comme c`est le cas pour tout employé sous contrat. Mais ce n`est que le sommet de l`iceberg. Il y a des cadres , CEO, Chairpersons etc qui touchent jusqu`à plus de demi million par mois à part de nombreux autres bénéfices et privilèges que même les membres du Gouvernement ne peuvent pas égaler. Allez enquêter du côté de la SBMH , SBM, MT, AIR-MAURITIUS , SIC , SPDC etc. On a vu que Wong So touchait Rs.500000 par mois avant qu`il fut remercié. Mais le problème c`est qu`on est en train de`pick and choose`au lieu d`agir de manière impartiale et dans la transparence totale. On est obligé de déduire que les protégés ne sont pas inquiétés donc le bal des jouisseurs continuent de plus bel.!!

 

5. L`affaire Boygah

 Les faits sont les suivants: Le constable Hurreechurn est arrêté pour une affaire de stupéfiants et le nom d`un certain Lutchoomun fait surface. Celui-ci comme l`autre habite le même village , Riv. du Rempart et Lutchoomun est le frère de la PPS Boygah et aussi parenté à la Ministre  de l`Education qui a épousé un Lutchoomun. Le constable nie connaître les Boygah alors qu`il est censé habiter le même endroit et que lui est constable de surcroit. Même le plus imbécile des enquêteurs y aurait soupçonné quelque chose de louche . Le fameux Lutchoomun se présenta aux Casernes Centrales de son propre gré ( c`est ce que ses hommes de loi l`auraient conseillé de faire) et révéla qu`il avait été un consommateur de substances hallucinantes mais qu`il était maintenant en procéssus de réhabilitation.  Entretemps on est stupéfé d`apprendre que le constable Hureechurn se serait suicidé dans sa cellule au Detention Center de Moka( celle-ci est censée être dôtée de caméra de surveillance) Mais coïncidence extraordinaire : juste ce soir là, la caméra ne marchait pas ; après le soi-disant suicide qu`on découvre la panne !! Aucun Mauricien sensé n`aura cru à ces sornettes mais pourtant le Gouvernement lepep semble en être parfaitement convaincu et on attend toujours que la lumière soit faite sur cette affaire surtout que le constable , selon la version de la Police se serait suicidé "en se servant d`une serviette attachée à un robinet du lavabo qui ne fait pas plus de deux pieds de haut!!! En attendant le mari de la PPS Boygah obtient 43Hectares de barachois gratis du Gouvernement pour la culture de`bambaras`. La famille Boygah/Lutchoomun possède de maisons de jeu à le pays alors que ce même Gouvernement nous avait promis la fin de "nation zougadère". Quel mystère entoure toutes ces faveurs et transactions et comment se fait-il que certaines personnes restent intouchables à chaque fois que les Jugnauth sont au Pouvoir. On aimerait bien tous connaître la vérité mais où est la fameuse enquête pour faire toute la lumière? Comme toujours on ne fera que jouer avec le temps.

 

6. L`affaire Heritage City

Quels sont les mystères qui se cachaient derrière le projet de Heritage City et pourquoi il a fallu l`intervention brutale du leader du MSM à travers son Conseiller pour faire arrêter tout. On nous a raconté un tas d`histoires mais la vérité est toute autre. A part le fait que tout se passait dans une opacité totale et que c`est le Ministre Soodhun qui en était le chef d`orchestre , il est maintenant connu que c`est l`Inde qui est entrée en scène après le départ des Arabes. Les consultants doivent être payés et le trésor public va débourser des sommes énormes pour un projet abandonné. Vous croyez que c`est normal ça ? Mais il fallait le faire à cause du fait que politiquement "ti pou gagne mari problem " Certaines`lobbies ` facilement identifiables sont montées au créneau pour forcer le départ des Arabes en dépit des dépenses déjà encourues. En plus il y a aussi l`affaire de "backshish" , une pratique très courante dans les couloirs des affaires arabes. On avait des soupçons que certaines personnes(facile à deviner) auraient bénéficié de faveurs et le projet lui-même entraînerait d`autres pratiques qui pourraient causer d`énormes problèmes au  Gouvernement ! Encore une fois seule une Commission d`Enquête indépendante pourrait nous livrer les vrais secrets du `Heritage City` abandonné. Et on ne nous la donnera pas pour les mêmes raisons....."Dimounes pou alle conne tou nou banne transactions". 

 

7. L`affaire Hanoomanjee

La Speaker de notre auguste Assemblée se défend d`être partiale et partisane alors que son poste exige beaucoup de retenu de sa part. Peut-on qualifier de retenu sa participation flagrante à une célébration à Clarisse House qui rassemblait toute la famille politique du Sun Trust? Enfin ce manque d`égard n`est rien comparé à ce qui s`est passé après. On devrait apprendre que la fille de Madame Speaker avait obtenu un contrat pour la fourniture de biscuits au MDFP. L`adresse de la compagnie appartenant à sa fille est la même que la résidence de la Speaker et les hommes du Sun Trust trouvent cela normal. Pire les biscuits fournis par la compagnie sont de fabrication locale de la marque `Esko` vendus à Rs. 12 la boîte dans les Supermarchés mais à Rs.680 au MDFP. Là aussi le MSM trouve que c`est normal. Anerood va même jusqu`à défendre la Speaker avec passion en arguant que la fille avait le droit le plus absolu d`opérer son business à partir de la maison de sa mère. Sauf que ce n`était pas une simple adresse de correspondance mais de`business location`où se fesait l`empaquetage, ce qui éxige des permis d`opération qui n`éxistent pas ! Le livreur de l`usine Esko a confirmé qu`il livrait les marchandises à cette même adresse et c`est après que la mise en boîte se fesait comme dans une usine ! En plus ce ne serait pas la première controverse de la Speaker. L`autre fille( elle en a deux) a quant à elle décroché un poste dans une compagnie gouvernementale alors qu`elle se trouvait en Angleterre. On nous dira encore que c`est normal. Mais le peuple sait que tout le monde n`a pas la chance d`être parenté aux Jugnauth ou être la fille d`une Speaker qui s`avère être la belle-soeur du Premier Ministre père et donc la tante aussi du Premier Ministre fils. L`opinion publique peut ne pas être d`accord mais avec Jugnauth elle n`a aucune valeur. Comme toujours on ne doit s`attendre à aucune initiative digne ou louable  pour mettre un frein à ce genre de pratiques infectes.

 

8. L`affaire Sobrinho

Jamais n`aura-t-on vu un Gouvernement s`empêtrer de manière aussi grossière comme le Gouvernement lepep dans un marécage de merdes d`où il lui sera impossible de sortir sans se barbouiller de malprôpretés. Alvaro Sobrinho est un présumé bandit financier qui est toujours dans la ligne de mire de la Justice portuguèse. Il n`est pas au bout de ses peines car ses acolytes seront bientôt pris dans les filets de la Justice où qu`ils se trouvent. D`ailleurs il y en a un au moins qui devra répondre à des charges très graves à Maurice même. Quand des milliards de dollars sont détournés d`une banque que dirigeait le notoire Alvaro tous les soupçons étaient braqués sur lui. Il a pu se tirer d`affaire car dans certains pays la Justice fonctionne de façon assez drôle. Cependant mettons de côté la Justice et les autres poursuites engagées contre la plupart des associés d`Alvaro. Quand un homme débarque dans un pays avec lequel il n`a absolument aucun lien encore moins de relations d`ordre commercial ou autres et décide d`y injecter des milliards sans même entreprendre des études de terrain sérieuses au préalable, n`importe quel Gouvernement se poserait tout de suite de nombreuses questions. Mais le Gouvernement lepep désespéré de faire entrer autant de " Hard Cash"possible aura préféré de dérouler le tapis rouge pour un mystérieux personnage pourvu qu`il " mette so banne milliards dans Maurice" Alors dans ces cas là on récolte ce que l`on sème. Des dizaines de cas de scandales graves auquels le nom de Sobrinho ou de ses compagnies sont associés ont déjà fait surface et des centaines d`autres viendront s`y ajouter bientôt. Les responsables cependant persistent à nous faire avaler des pilules que refuseraient même les fous des asiles. Comment peut-on être aussi naïf pour croire qu`un parfait inconnu de Maurice pourrait décider d`y injecter des milliards( il aurait acheté une villa àRs53M et réservé 131 villas qui dépasseraient le Milliard avec un dépot de Rs.250M sous le VEFA dans le projet Royal Park) sans s`attendre à quelque chose en retour? Et c`est là que se trouve la clé du mystère. Il s`attend justement qu`on lui donne l`espace nécéssaire pour faire fructifier ses milliards et obtenir en se fesant un certificat de moralité. C`est ce que font tous les "bosses "de son espèce. Ici il en a obtenu bien plus. Non seulement on lui a ouvert tous les boulevards du Pouvoir mais les plus grands ténors du Gouvernement sont montés au créneau pour prendre sa défense. Alors les Mauriciens sont abasourdis par tout ce spectacle . On aurait voulu encore une fois placer notre espoir dans une sorte de Commission d`Enquête mais ça ne vaut plus la peine . On est sûr qu`on va nous envoyer "fer foute""selon la formule classique d`Anerood et nous l`entendons déjà murmurer " Mo piss ek zot". Alors vaut mieux ne s`attendre à rien. Il faut plutôt travailler pour faire partir ces crapules le plus tôt possible!! La réputation de notre pays a déjà pris un coup terrible et on ne peut plus permettre à ces bourreaux de le massacrer encore plus. Le drame c`est que ça n`a pas l`air de s`arrêter.

 

9. L`affaire des cylindres de drogues

Jamais Maurice n`avait connu une telle prolifération de drogues et du trafic de substances illicites comme elle connait depuis l`arrivée au pouvoir des Jugnauth. Après la découverte des 135 kgs d`héroïne dans des cylindres le trafic a continué de plus bel. On a pris des dizaines de kilos à l`aéroport et une autre saisie a eu lieu dans le port. Cependant  au lieu de 60kgs que contenait le cargo on soupçonne qu`on a récupéré seulement 20kgs et l`on se demande où sont passés les 40 kgs restants. De plus l`ADSU n`avait pas été associé à cette opération là. Il y a donc des choses très intrigants qui se trâment derrière le trafic principal lui-même. Cela ne surprend pas les connaisseurs. Quand il y a des gens importants qui parrainnent ce genre de trafic les Autorités ont toujours du mal à tout maîtriser. Leur tâche est rendue encore plus difficile quand des hommes mêlés à des affaires louches s`affichent en photo avec des politiciens et non des moindres. On a vu comment Dewdanee a profité d`une occasion pour se faire photographier avec son bras autour du PM actuel. On apprend que c`est l`Agence de Tirat Moosun, un autre proche du MSM qui se serait chargée des procédures douanières. On parle donc de Sun Trust connection et la proximité de Gloria avec le MSM ne surprendrait personne également. Aussi c`est grâce à des complicités et des informations obtenues bien à l`avance que le fameux Kistnah a pu quitter le pays en se fesant restituer son passeport la veille de sa fuite. Et en dépit du fait que les grosses pointures de la Police aient été dépêchés pour aller le ceuillir en Afrique du Sud avec l`aide de l`Interpol rien n`est sorti et il a fallu envoyer d`autres officiers par la suite avant qu` on apprenne que Kistnah avait été arrêté au Mozambique et qu`il se déplacerait sous une fausse identité. On commence même à avoir de graves soupçons que cette affaire doit avoir de fortes ramifications dans les arcanes des `decision makers `.Le silence incompréhensible des Autorités sur toutes ces intérrogations ne fait que rendre les soupçons encore plus solides. Pouquoi ne pas agir de manière plus transparente et  percutante afin de rassurer le peuple. Pravind promet beaucoup mais sur le terrain il n`y a rien. Au contraire les trafiquants et leurs parrains semblent repartir de plus bel à chaque fois. Quel est donc ce mystère? Le gouvernement lepep est totalement dépassé sur ce dossier. Ils ne pourront jamais arriver à bout de ces trafiquants qui semblent tirer le maximum de profit de l`effet "viré mam". Et qui dit que c`est pas eux-mêmes les véritables cerveaux qui ont dirigé l`opération en Décembre 2014 afin d`avoir un Gouvernement "ki dan nou lamain" pour s`adonner à leur sâle besogne. Alors la seule solution c`est de faire partir les incompétents et de mettre à leur place des hommes qui savent comment diriger un pays.

 

10. L`affaire Boskalis

Voilà une affaire qui traîne depuis des années parce que la défense des accusés joue le prolongement et le public commence à vraiment croire que le Gouvernement lepep a beaucoup de choses à cacher pour sauver ses protégés. Car il ne faut pas oublier que le principal accusé dans ce cas est nul autre que l`enfant gâté du Sun Trust, Prakash Maunthoora. Il est sous le coup d`une accusation de corruption pour avoir présumément accepté de l`argent des représentants d`une firme hollandaise avec en contre partie un contrat pour des travaux dans la zone portuaire. Les cadres hollandais ont déjà été condamnés pour la même affaire et ont donné leur accord pour témoigner dans l`affaire par video-conférence mais  à chaque fois que le Bureau du DPP prend des dispositions pour lancer les procédures il y a comme par enchantement un problème quelconque. Si ce n`est pas un macadam technique, c`est une objection d`ordre légaliste et les choses deviennent tellement ennuyant que les Autorités hollandaises ont signigfié à plusieurs reprises leur intention de cesser toute collaboration. Les observateurs sont d`avis que les difficultés font partie d`un plan bien calculé et on a assez de bon sens pour comprendre que c`est tout simplement impossible et incroyable qu`à une époque où les moyens technologiques les plus sophistiqués sont à notre disposition on n`arrive pas à finaliser ce fameux témoignage par vidéo-conférence. La vérité est qu`on veut à tout prix sauver la tête de quelqu`un. On note aussi que Prakash Maunthoora est presque de toutes les sauces controversables. Il siège sur un nombre infini de Boards et il semble exercer une influence sans limites quand il s`agit d`exécuter des décisions pilotées par le Sun Trust ou la Cuisine ou les ténors du MSM. Il est un fait que les hommes du Pouvoir se servent souvent des` pions ` pou faire ce qu`ils ne peuvent pas faire directement eux-mêmes pour des raisons évidentes. C`est ainsi que certains commis de l`Etat ou des nominés politiques deviennent tellement puissants qu`ils commencent à faire peur aux proches du Régime lui-même et représentent des menaces pour les mêmes mentors qui les auront propulsés là où ils se trouvent. L`avenir nous dira quel sort sera réservé pour cet "homme-à-tout-faire " du clan Jugnauth mais pour le moment on peut dire que la protection dont il jouit lui est bien précieuse. Cependant détrompez-vous si vous croyez qu`il en est le seul. Il y a aussi Bissoon Mungroo dont les frasques sont connus. L`organisateur d`anniversaires de service  a bénéficié de nombreux faveurs de la part des Jugnauth( state land etc) mais le plus gros morceau est la rapidité avec laquelle il est allé régler sa dette pour sauver la flotte de 43 voitures acquises lors de la liquidation chez Iframac pour la somme dérisoire de Rs.6.5M. Et comme lui nous avons un autre bénéficiaire chanceux de Pas Géométriques pour un soi- disant hotêl 5-étoiles dans le Sud en la personne de Michel Lee- Shim qui se terre en Angleterre mais roule son business à travers ses proches et avec la même protection. On ne sait pas quand le projet 5-étoiles verra le jour mais on peut être sûr qu`il finira entre les mains d`un autre promoteur qui sera un"partenaire" sur papier alors que tout l`investissement proviendra de lui et les bénéficiaires originels empocheront d`énormes sommes sans rien faire. C`est un jeu qui se joue depuis des décénnies à Maurice  donc ..."aret vinne montrer zacot fer grimace." Le même compère se fait aussi entendre parler de lui souvent à travers SMS PARIAZ dont il est le fondateur. La rivalité entre lui et Foo-Kune avait défrayé la chronique et continuera de le faire pendant longtemps encore. Comme on peut le constater les scandales sous les Jugnauth se reproduisent comme des petits lapins mais malheureusement les protagonistes qui incarnent ces scandales ont des appétits beaucoup plus ravageurs que le broutage de ces petits rongeurs. Alors faut- il encore mettre une Commission? Allez dire ça à Anerood et vous allez entendre un autre nom d`oiseau!!

 

N.B: Nous continuerons d`ajouter à cette liste d`autres scandales au fur et à mesure que nos enquêtes sont complétées.

 

B.K