ANEROOD JUGNAUTH: MYTHE ET DYNASTIE

La decision d`Anerood Jugnauth de se retirer comme PM et de mettre son fils à sa place a dejà suscité de nombreuses commentaires.

 

 

Il y a trois facettes à cette question : 1. le côté légal .2. la constitution.3. la dimension morale.

 

 

Le vrai débat ne doit pas se situer au niveau légal ou constitutionel. Les provisions sont là pour  remplacer un PM en cas d`incapacité et même si la clause 59 ne  parle pas de retrait volontaire il faut comprendre que la Présidente de la republique est investie des pouvoirs nécessaires pour prendre la decision qu`elle juge la meilleure dans la circonstance pour remplir le poste de PM devenu vacant suite à une démission ou retrait volontaire. Si Anerood part, la Présidente invitera celui qui a la majorité au Parlement à occuper le poste selon les procédures en place.

 

 

Dans le schéma actuel , en prenant en ligne de compte que les leaders des deux autres partenaires de l`alliance lepep sont d`accord avec la décision, il est certain que la nomination de Pravind au poste de PM se fera sans anicroche.

 

 

Et c`est précisement ça le plus gros problème !

 

 

Aucun homme de principe qui a le sens de l`amour propre et un peu de respect pour soi-même n`oserait accepter une nomination de ce genre. Aucune comparaison avec l`action de David Cameron n`est possible. Cameron était PM et leader du Parti conservateur en même temps quand le problème`Brexit`a fait surface.Il soumit sa démission comme leader du Parti d`abord afin de permettre l`élection d`un nouveau leader qui deviendrait PM automatiquement suite à son départ volontaire du Downing Street. Et bientôt Cameron va aussi démissioner comme député !

 

 

En politique ça s`appelle <self-respect and dignity>

 

 

Dans le cas Jugnauth ce n`est pas un leader démissionaire qui laisse la place à un autre leader élu par le Parti mais c`est un papa qui donne sa place à son fils .

 

 

Dans le cas Cameron le scénario n`avait pas été dessiné au préalable. On ne savait pas à l`avance ce qui allait arriver. Cameron avait pris le risque d`un référendum qui a mal tourné et il en assumé la conséquence logique comme un homme d`honneur.

 

 

Ici nous sommes en présence d`un plan concocté à l`avance  derrière le dos du peuple et même des trois Partis concernés !Quel est cet homme d`honneur au sein de ces Partis qui viendra de l`avant pour nous affirmer que ce plan avait été discuté au sein des Partis avant les élections ?Pire, le leader du PMSD vient de réveler que la question n`avait jamais été discutée avec lui avant les élections mais la possibilité fut évoquée. Même s`il fallait le croire sur parole il est clair qu`il a été lui aussi mené en bateau. La différence est que Xavier accepte de courber l`échine afin de continuer de jouir car il sait bien que s`il exprime un avis contraire il sera botté hors du Gouvernement ! Quant à l`autre partenaire vaut mieux ne pas s`attendre à quelque saut d`orgueil puisque l`amour propre a depuis long temps disparu chez ces jouisseurs  là.

 

 

Quand,au moment convenu, Anerood donnera sa place à son fils, ce sera la plus grosse escroquerie politique du siècle !

 

 

Le peuple n`avait jamais voté pour ce genre de stratagème. Il n`était pas au courant de cette subterfuge. Par contre il avait voté pour qu`on lui donne ce que `Lepep` avait promis : le soi-disant `deuxième miracle économique`.

 

 

Miracle il n`y en pas eu. Mais TRAHISON oui !!!

 

 

Venant d`Anerood Jugnauth ça ne doit pas surprendre. Les principes n`ont jamais été d`une grande signification pour lui. C`est bien lui qui avait prononcé cette fameuse phrase :`Moralité pas rempli vente`.

 

 

Or donc la question qui se pose aujourd`hui avec la proposition de Jugnauth relève de rien d`autre que de la moralité pure et simple. Le mot `moralité` n`est certainement pas ecrit ni dans nos lois ni dans nôtre constitution.Mais est-ce que tout ce qui est légal est nécessairement moral ? Par contre ce qui est sûr c`est que tout ce qui est moral devrait être légal !

 

 

C`est pour cette raison que la grande majorité des Mauriciens pense que la chose la plus décente à faire dans le cas qui nous concerne serait de passer par des élections générales. Nous ne sommes en présence d`aucun bulletin de santé qui nous informe clairement et sans équivoque que le PM actuel ne peut plus remplir ses fonctions convenablement pour de raison médicale.Ce qui rend très plausible la thèse de complot et de subterfuge dans le dos du peuple.L`affaire serait encore plus grave si l`on venait maintenant nous faire croire que le leader de l`alliance lepep était déjà malade en Décembre 2014. Ce serait une double escroquerie !! Et tous les trois leaders seraient coupables !

 

 

L`empressement de Jugnauth à faire cette annonce soulève aussi de nombreuses questions : Pourquoi maintenant ?

 

 

Il est connu de tous que le DPP a demandé l`autorisation de la cour suprême pour faire appel au Privy Council au sujet du jugement rendu dans l`affaire Medpoint.Le temps pris pour rendre un verdict est déjà assez bizarre. On sait aussi qu`un PM en exercice ne bénificie d`aucune immunité en cas de poursuite légale. Mais il est tout aussi vrai que quand c`est un Premier Ministre en fonction d`un pays du Commonwealth en litige ouverte avec la même Grande Bretagne qui abrite le siège    du Privy Council qui se présente devant celui-ci les choses ne sont pas pareilles et il ne faut pas aller trop loin pour en tirer les conclusions qui en découlent. Le `timing` de l`annonce et la date du <couronnement> ont donc toute leur importance.De ce fait nous avons peut-être affaire à un plan beaucoup plus machiavéllique qu`une simple ruse de passer le témoin de père en fils.

 

 

Un pays n`est pas la propriété personnelle d`un Premier Ministre peu importe lequel.Mais quand un PM place son épouse à côté de lui en pleine session  de l`ONU alors qu`elle n`a aucun statut officiel, quand c`est un beau-frère qui, devenu très vite chef- de- cabinet,est censé lui donner les consignes protocolaires,quand c`est son fils qui lui succède au poste de Premier Ministre selon un plan conçu par lui,quand il s`acharne à faire démarrer `son` Heritage City en dépit de milles controverses, et quand ce même Premier Ministre est connu pour avoir traité certains de ses compatriotes `d`ingrats`, on est obligé de se demander si dans sa tête il ne pense pas que : »Dire seki zot envi.Moi mo pou faire seki moi mo oulé. »

 

 

B.K