ANEROOD JUGNAUTH: UN ANNIVERSAIRE TERNI PAR LA VULGARITE

La célébration des 88 ans d`Anerood Jugnauth par un `Fan Club`mystérieux aura été une occasion ratée pour se faire pardonner ses vulgarités du passé. Au contraire , dans un discours écrit d`avance et que le Ministre Mentor lisait avec peine, il a confirmé qu`il n`a pas changé sur cet aspect de son caractère. Au milieu des `oui-oui` de ses fans qui doivent obligatoirement donner des sons de rire sous la tente, Anerood aura été typiquement`vulgaire` car c`est devenu chez lui un `Trade Mark`. Le terme utilisé pour dénigrer l`ancien Premier Ministre qu`il a associé au sobriquet d`une dame hors du pays, n`était pas digne ni d`un homme de 88 ans ni était-il approprié pour une telle occasion. On veut bien comprendre que le Ministre Mentor s`emporte facilement quand il voit son fils acculé sous les pressions venant de toutes parts mais on a le droit de se demander pourquoi cible-t-il uniquement Navin Ramgoolam en cette occasion spécifique. Il y a une seule explication  et elle relève d`un complexe freudien. Anerood vient de confirmer deux choses qui le hantent:

1. Les Jugnauth ont une frousse terrible quand ils voient la remontée irrésistible de Navin Ramgoolam et du PTR, donc c`est la peur qui le pousse à cibler Navin avec une hagne qui trahit la conviction d`une défaite à venir.

2. Anerood Jugnauth n`est pas convaincu que son fils pourra mâter Navin aux prochaines élections et encore une fois c`est le même complexe freudien qui lui fait dire que personne ne pourra toucher au moindre brin de cheveu de son fils.

Enfin les observateurs politiques auront tiré leurs propres conclusions à partir de cet évènement où on a eu la preuve que le débiteur d`injures et d`insultes contre diverses communautés et celui que l`on a entendu pendant ces dernières années  prononcer des mots comme` mo pisse ar zot`et `banne hindous  zotte banne ingrats` etc n`a pas changé. Au contraire il semble même tirer un certain plaisir sadique en s`en prenant à un de ses adversaires spécifique avec ce genre de vulgarité, alors que pour Bérenger il y a ceci` li ti faire assez bien comme Premier Ministre et en politique tout est possible c-a-d... une alliance avec le MMM`. Nous aimerions connaître la posture de Pravind Juganuth sur ces propos et celle du MMM après la déclaration de Bhagwan contre tout rapprochement avec le MSM, ce qui lui aura valu une réprimande au BP des Mauves.

En attendant les questions qui suivent pourraient intérésser les `fans` qui tournent comme des `ventilateurs` au gré des résultats électoraux : En 2009 lors de la partielle au No. 8 Pravind Jugnauth n`aurait pas été élu sans la collaboration de Navin Ramgoolam qui non seulement accepta les supplications du MSM de ne pas présenter de candidat mais en plus donna le mot d`ordre qu`il fallait pour faire élire Pravind Jugnauth. A ce moment- là `Navin ti bon?`. Puis en 2010 quand le même Navin accepta encore une fois la proposition d`une alliance avec le MSM, et aida ainsi le Parti des Jugnauth de retourner au Gouvernement , Navin `ti bon lerla?`. Et qui avait permis à Anerood de rester comme Président après la défaite de l`alliance MMM/MSM en 2005? C`était Navin toujours. Alors `Navin ti bon?`. En bref quand Navin aide les Jugnauth à jouïr du Pouvoir alors il est "bon" mais quand il laisse la loi faire son travail comme dans le cas `Med-Point` alors là" li mauvais".

La vérité est que les Jugnauth ne travaillent que pour leurs intérêts et tout le reste n`est que des foutaises qu`ils débitent juste pour faire "la cuisine marcher".