Anil Baichoo " La politique par l'imposte, pour l'imposte et avec l'imposte"

C'est un Anil Baichoo très en verve qui s'est adressé aux partisans du Parti Travailliste au congrès de Quatre Bornes Vendredi 7 Décembre. Dans un langage imagé, dont il détient le secret, Anil Baichoo a mis a nu les carences du gouvernement après 4 années de règne.

 

Il a dénoncé le népotisme des Jugnauth avec la nominations des membres de Lakwizin aux postes de responsabilité avec des salaires mirobolants. Anil Baichoo a aussi dénoncé les scandales avec les Rs.144 millions de Medpoint, Raj Dayal et ses balkouler et ses Rs.15 millions en cadeau, Trilochun avec ses honoraires de Rs.19 millions, V.Lutchmeenaraidoo et son Euroloan, le jet privé de Soodhun et ses 10 valises et les casseroles de Seesungkur. Parlant sur la recrudescence de la drogue synthétique parmi les jeunes, Anil Baichoo a affirmé que le gouvernement a failli dans sa tâche de zéro tolérance contre la drogue. Pire encore, la Commission d'enquête sur la drogue a mis en cause plusieurs membres du MSM. Faisant l'historique des projets d'infrastructure pendant le règne Travailliste, il a énuméré la construction de collèges, complexes sportifs, hôpitaux, ponts et routes. Il a aussi parlé de la route Terre Rouge - Verdun long de 3.5 kilomètres, complétée en moins de 3 ans alors que pour 200 mètres de route affaissée, le MSM n'a pu compléter les réparations en 4 ans.

 

Il a terminé son allocution en parlant du projet`Métro Express`. Ce projet était à l'origine un métro léger avec une bonne partie sur pilotis afin d'éviter le trafic routier et sauvegarder les arbres, mais l'incompétence due ce gouvernement a gâché le projet.