Batter Rander Pas Fer Di Mal

D'après des éléments d'informations receuillis dans la presse locale, c'est tout à fait surprenant de voir que c'est maintenant que l'affaire Alvaro Sobrinho éclate au grand jour et surtout après le scandale des biscuits de Rhum and Sugar.  L'affaire Alvaro Sobrinho vise deux éléments clés.  Premièrement le fait que c'est la Financial Services Commission (FSC) qui est à blamer dans cette affaire remonte à l'ex Ministre de la Bonne Gouvernance et des Services Financiers, Roshi Badhain qui avait octroyé le permis d'operation d'Investment Banking à la société Africa Asset Manangement.  Et le fait que c'est la Présidente Ameena Gurib Fakim qui est visée par cette affaire nous fait comprendre que la nominée du Mouvement Liberater d'Ivan Collendavelloo ne fait plus l'unanimité dans le inner circle des Jugnauth`s.

 

Le fait que la Banque de Maurice avait déjà refusé un permis de Banking License au milliardaire Alvoro Sobrinho et que la FSC a d'autre part accepté de lui offrir un permis d'opération d'Investment Banking démontre qu'il y a une stratégie très calculée de la part de certains au gouvernement pour faire comprendre à l'ex ministre de la Bonne Gouvernance et des Services Financiers, Roshi Badhain que "Batter Rander Pas Fer Di Mal" surtout après l'éclatement du scandale des biscuits des Hanoomanjee`s et en même temps d'égratigner la réputation de la présidente qui se croit être au dessus de la mêlée politique.

 

Il faut aussi faire ressortir que c'était sous Pravind Jugnauth comme Ministre des Finance en 2015 que l'Investment Banking License a été introduit à Maurice et par coincidence c'est juste après l'introduction de cette license, que le milliardaire Alvoro Sobrinho a obtenu son permis d'opération de la Financial Services Commission, qui à cette époque était totalement contrôlée par l'ex ministre de la Bonne Gouvernance et des Services Financiers, Roshi Badhain.  Quelle Coincidence!!!! et Quelle Ironie!!! Surtout après le lancement des 10 Commandements de Bonne Gouvernance du Reform Party.

 

P.P.