BUDGET DE LA PANIQUE

Le Budget présenté par Pravind Jugnauth pour l`année 2018/2019 n`aura été une surprise que pour les non-initiés. On avait prédit depuis longtemps que Pravind Jugnauth allait tout mettre en oeuvre pour les élections de 2019. Il est plus que certain que le Gouvernement des Jugnauth ne va pas présenter un autre Budget en Juin 2019 et optera pour les élections à cette même période. La raison en est simple: Les retombées du présent Budget auront été suffisament récoltées pour en faire le thème central de leur campagne. Nous pouvons dès maintenant vous dessiner le profil de la campagne à venir. L`axe principal sera les grands travaux et projets tels que le Métro, Les Smart Cities, les routes et autres infrastructures en voie d`être complétés . Ils vont miser sur le visuel car la population n`aura rien ressenti des bénéfices éphémères de certaines mesures budgétaires étant donné que le coût de la vie aura pris l`ascenceur avec une telle fulgurance que les applaudissements entendus au moment des annonces se seront transformés en déception et colère sans limite.

Les baisses et autres mesures à faire plaisir ne produiront pas des effets durables. Déjà l`indice des prix nous donne des frissons. Prenez le sucre et le thé par exemple. Les prix ont doublé. Alors que depuis que le pays a commencé à exploiter ses terres le sucre et le thé s`achetaient comme des bons-bons dans notre pays. Pire, à la moindre visite d`une pluie abondante, on ne trouve plus de légumes. Il faut en importer , pas pour les consommateurs mauriciens mais principalement pour les touristers. Les Mauriciens en profitent en passant mais à quel prix? La production agricole locale a diminué par dix en volume et nous importons chaque item qui constitue nos plats quotidiens. Notre balance commerciale est catastrophique et le niveau de notre dette rend fous les plus optimistes des économistes. La vérité est que nous sommes devenus tellement dépendants et endêttés que le pessimisme est devenu la norme de notre vie  et de notre avenir.

 Dans de telles circonstances il faut tout refaire et relancer. Mais on ne peut pas le faire avec les mêmes hommes. C`est comme un match de foot perdu à cause d`un gardien de buts maladroit et myope. Il est indispensable de le remplacer. C`est avec les Travaillistes que la relance pourra se faire.Le Gouvernement des Jugnauth tourne en rond et nous mène dans un tourbillon sans fin. Le Budget en est la preuve. Il n`y a aucune vision, aucun sens de direction. Ils ne savent pas eux-mêmes où ils vont. Voilà pourquoi on a eu droit à une bêtise monumentale dans l`annonce d`une mesure qui fait honte à la nation. Mettre en vente notre passeport et notre nationalité c`est comme vendre notre dignité. On nous prendra pour des mendiants. Mais le plus grave est que nous ouvrons la porte aux plus dangereux mafiosis de la sphère financière--les fraudeurs. Quand on apprend le massacre commis par les Mallyas et le notoire Nirav Modi en Inde où ils ont détourné des dizianes de milliards des banques et obtenu frauduleusement des prêts qui n`ont pas été sufisamment garantis, on peut facilement deviner quel genre de oersonnes que cette mesure va attirer. Car après ces fraudes massives les bandits se sont terrés à Londres et clament leur `nationalités` britanniques de par leur investissements dans le pays de sa Majesté !!!

On y reviendra plus en détails sur le contenu du Budget dans les prochains jours mais il suffit à ce stade de préciser que quand un pays place sur sa tête une dette qui s`êlève à près de 63% de son PIB alors là il y a vraiment raison de paniquer.