Charge Provisoire Rayée Contre Navin Ramgoolam

Une Autre Charge Provisoire Rayée contre Navin Ramgoolam

L'accusation de faux qui pesait sur l'ex-Premier Ministre, Navin Ramgoolam a été rayée par la cour correctionelle vendredi dernier, le 23 septembre 2016.  Encore une fois, faute de preuve après que l'ex-Premier Ministre, Navin Ramgoolam avait été arreté le 15 mai 2015 pour “forgery” et “conspiracy” dans le cadre de l'affaire qui concerne la vente à Ottoman Capital Ltd de 1,482 mètres carrés d'espace bureau à la Bramer House à Ebène, appartenant à la Bramer Property Fund.

 

L'Affaire Betamax

Le bureau du DPP a obtenu un délai de deux mois pour se prononcer sur la radiation de la charge d'entente délictueuse et de "influencing public official" qui pèse sur l'ex-Premier Ministre, Navin Ramgoolam dans l'affaire Betamax.  L'affaire a été renvoyée au 8 novembre 2016, date à laquelle si le stand du DPP sur la demande de cette radiation des charges par les avocats de l'ex-Premier Ministre, Navin Ramgoolam n'est pas connu, la magistrate Shefali Ganoo n'aura d'autre choix que de les rayer. Ce qui nous ramène à comprendre de plus en plus que les charges provisoires contre l'ex-Premier Ministre, Navin Ramgoolam ne tiennent pas la route.

 

PP