ECLAIRAGES SUR LA RUPTURE

Depuis la déclaration de Navin Ramgoolam que le PTR s`engage à se départir du statu-quo politique qui a prévalu sur tous les fronts à Maurice les réactions n`ont pas tardé. Il faut admettre que la `rupture` annoncée par le leader rouge inteperpelle beaucoup de nos citoyens , surtout les jeunes. Cependant certains esprits mal inspirés essaient de détourner certaines des propositions pour créer la confusion. Il est claire que toutes ces propositions sont au stade consultatif avec comme apport principal les opinions de tous les Mauriciens qui abondent. Ce n`est qu`après avoir analysé l`ensemble des idées avancées par la population que le manifeste du Parti sera finalisé. Dans ce contexte il est important de souligner l`idée exprimée sur la possibilité de considérer l`utilisation du cannabis à des fins exclusivement médicales. Il est évident que la chose ne peut se faire du jour au lendemain mais exige une série de consultations et la mise sur pied d`un Comité Spécial réunissant tous les experts et les `stake holders` du secteur avant de procéder. C`est cet engagement là que le leader du Parti Travailliste est en train de prendre, à savoir qu`un prochain Gouvernement dirigé par lui ne restera pas figé dans le `statu quo` mais essaiera de faire le pays avancer vers les horizons de la science nouvelle et trouver des solutions aux milles souffrances des personnes qui n`obtiennent pas les soins les plus modernes à cause des préjugés dont est prisonnier chaque peuple qui n`a pas la volonté de sortir d`une stagnation civilisatrice. Le point crucial est que JAMAIS le leader du PTR n`a parlé de la dépénilisation totale du cannabis encore moins de sa culture libre car tout devra être déterminé selon les `findings` des experts sur le terrain.

Au moins Navin Ramgoolam aura lancé une idée qui traverse déjà la planète entière et le vrai débat est désormais lancé.