FRAUDE,CORRUPTION ET TROMPERIE

Le Gouvernement des Jugnauth`s est vraiment coupé des réalités. Au lieu de perdre son temps avec des pécadilles il ferait mieux de s`occuper des vrais problèmes. En voici trois qui exigent des actions immédiates:

1. L`immense fraude qui vient d`être dévoilée par le biais de l`intervention parlementaire du leader de l`Opposition, au sein du SIFB qui se chiffre à plusieurs dizaines de millions de roupies n`a toujours pas connu de réaction de la part du PM. Les balbutiements du Ministre de l`Agriculture au Parlement ne fait que confirmer qu`il y a de gros anguilles sous les roches. Le Gouvernement doit avoir le courage de mettre sur pied un Comité spécial pour enquêter sur cette affaire même si les présumés fraudeurs ont eu tout le temps du monde pour brouiller les pistes. C`est ainsi avec tous les fraudeurs soutirés par des forces occultes. Dans le cas du Gouvernement des Jugnauth`s les fraudeurs semblent se régaler car chacun arrive à trouver un trou dans la Cuisine d`où ils peuvent facilement ronger les trésors que représentent les caisses des institutions sous leurs commandes. Le camouflage de délits est un crime grave. A qui profite le crime?

2. On attend toujours des développements pour ce qui est de l`intérrogatoire de Dawood Rawat par visio-conférence devant la Commission sur la vente de BRITAM présidée par l`ex Juge Domah. Les travaux de cette instance traînent et ce n`est du tout pas à l`honneur des membres. Leur sens de dignité devrait permettre à faire accélérer les choses, ce qui est dans leurs possiblités. Il ne faut pas que certaines exigeances dictées par des forces occultes ne viennent entraver la bonne marche d`un outil que les membres peuvent bien utiliser s`ils en ont la volonté. Il serait bon de faire preuve d`une détermination plus tenace pour convaincre le public qu`il peut leur faire confiance. On doute que cela ait été le cas jusque là. Donc il y a ici un double défi. Le Gouvenernement doit prouver qu`il n`a rien à cacher et la Commission qu`elle n`est pas un simple paillasson.A qui profite le delai?

3. Combien de nos citoyens sont vraiment intéréssés par la réforme électorale? Pire combien serait d`accord avec le financement des Partis politiques à partir des fonds publics? A - t-on le droit moral de décider de faire le peuple payer pour  des politiciens de tout bord qui choisissent de poser leurs candidatures volontairement? Ils en connaissent les implications et c`est à eux de se débrouiller. Pourquoi les contribuables devraient payer pour leurs caprices alors que des milliards sont déjà engloutis pour faire marcher le système parlementaire tel qu`il est? Quelle garantie peut -on avoir que des fonds secrets ne seront toujours pas solicités par ces mêmes politiciens en plus des fonds publics qui rembourseront les frais électoraux des candidats? On est en train de jeter de la poudre aux yeux du peuple. Ce ne sont pas là les priorités. Combien de cas de fraudes et de corruptions et d`autres scandales attendent des actions concrètes qui n`ont même pas été initiées alors que des rapports auraient dû être déjà prêts sur des dizaines de cas? Il existe une stratégie pour détourner l`attention du public. A qui profite ce détournement?

Conclusion:Aussi longtemps que les Jugnauth`s seront au Pouvoir le peuple ne saura jamais la vérité sur les nombreux cas de fraudes , corruptions, népotismes, favoritismes et de centaines de cas de discriminations dans les récrutements au sein de la fonction publique et des corps para-étatiques. Il nous faut un changement de gouvernement... ce qui veut dire le retour du PTR .....pour que le pays puisse respirer à nouveau.