GEOFFREY COX - LE DILEMNE DU MSM

Les Mauriciens connaissent bien l`avocat britannique Geoffrey Cox. Il a été l`avocat de Navin Ramgoolam dans le passé et il a aussi représenté l`Etat mauricien devant des Instances Internationales. Tout le monde reconnaît ses compétences et son sens de dévouement aux causes qu`il accepte de défendre. Il serait totalement malhonnête de lui attribuer des intentions partisanes pour ce qui est des sujets d`ordre juridique. On est unanime de voir en lui un homme digne de respect et de confiance.

 

Il s`avère aussi cependant que Me Cox porte un intérêt à la chose politique et appartient au Parti Conservateur britannique. C`est ainsi que le choix du Premier Ministre Theresa May s`est porté sur lui quand elle s`est vue contrainte de nommer un nouveau Ministre de le Justice. La nouvelle de cette nomination a créé une certaine effervescence à Maurice car c`est Cox qui sera aux fronts pour défendre le dossier des Chagos du côté des Anglais. Certains pensent que son attachement à notre île le mènera à adopter une approche plus conciliante, donc moins contraignante pour Maurice. Par contre d`autres, comme Bancoult se montrent plus réservés, surtout à cause de son appartenance politique. Mais il ne faut pas oublier que les Travaillistes britanniques n`avaient pas fait mieux quand ils étaient au Pouvoir. Pour le MSM le dilemne est d`une toute autre nature. Anerood Jugnauth est le premier à reconnaître que Cox est un juriste hors pair et avec lui comme Attorney General des Anglais, il y a un espoir certain que les débats seront beaucoup plus francs et conciliants. D`autres au MSM pensent comme lui mais c`est la situation politique mauricienne qui vient compliquer les choses. L`avocat britannique est parfaitement au courant des actions menées par le Gouvernement des Jugnauth contre l`ancien Premier Ministre, Navin Ramgoolam et il a suivi toute la saga depuis Londres. Son opinion pèse de tout son poids dans le domaine juridique et c`est là que le Gouvernement se sent nettement coïncé. Dans un entretien accordé à un Hebdomadaire local Geoffey Cox explique que la charge contre Navin Ramgoolam sur l`affaire des coffres-forts ne tient pas la route ou du moins se résumerait à un fait divers. Voici ce que dit Me Cox:" ..the charge is simply that Dr Navin Ramgoolam has exceeded the cash limitation on transactions in Mauritius, by accepting donations to his political party.....It is a regulatory offence that in no way entails criminal behaviour..."

 

En d`autres mots la faute de Navin Ramgoolam a été de garder en sa possession une somme qui dépasse le plafond autorisé par la loi. C`est comme quelqu`un qui entre dans un `No Entry`et est verbalisé par un policier.  Il y a une infraction ,mais ce n`est pas un crime.

 

Le MSM sait que les actions légales menées contre Navin Ramgoolam sont interprétées par les légistes les plus respectés comme des actes de vengence politique et sont vouées à l`échec. C`est ce qu`on appelle`tomber dans son propre piège`!!  

 

GEOFFREY COX - LE DILEMNE DU MSM