GOUVERNEMENT DES JUGNAUTH ET SON DESESPOIR

Le désespoir pousse les Jugnauth à toutes sortes de manigances pour gagner un peu d`audience. Si ce n`est pas par la voie de congrès ou meetings où les gens sont transportés par autobus contre la troque de faveurs, on a recours à des banales poses de première pierre  ou les milles petites inaugurations de n`importe quoi. Mais avec les débats sur le Budget on a eu droit à des spectacles affligeants où les membres du Gouvernement se sont évertués à faire l`éloge de leur leader au lieu de parler de la pertinence du Budget lui-même. Le comble est que le Ministre Mentor a été contraint de faire ce que ni son âge ni son expérience ne permettait. Il a passé 160 minutes à lire un discours qui parlait de tout sauf les véritables enjeux et s`est fait remarquer par l`effort désespéré de défendre son fils et en même temps de s`en prendre aux membres de l`Opposition avec Boolell, Duval et Mohamed pour principaux cibles. Il tâtonnait et de ses mains tremblantes faisait de gros efforts pour déchiffrer les mots sur le papier. Les sorciers du PMO ont cru faire un grand coup mais en fin de compte c`est l`image du Ministre Mentor qui pris un rude coup. La médiocrité de son intervention démontre clairement que le Gouvernement est à bout de souffle. Cependant on a lu dans la presse locale des commentaires qui sonnent comme des invitations à se faire nommer à un poste quelconque et qui se résument à une vulgaire tentative de quémander des faveurs.

 

Prenons l`exemple flagrant de la vente de notre passeport et de la nationalité mauricienne. Certains voient en cela une simple reprise d`une pratique datant des années 80`s. On nous cite le modèle maltais et on mentionne même que l`île de St Kitts obtient 60% de ses revenus de la vente des deux. Mais on omet de dire que dans tous les pays où cette pratique a été érigée en un pilier financier le taux de fraudes a augmenté de manière outrancière. La question est simple: Pourquoi un milliardaire achètera-t-il un passeport ou une nationalité de Maurice ? N`est -il pas déjà en posséssion des deux relevant de son propre pays? Qui sera vraiment intéréssé à prendre avantage de ce genre d`offre si ce n`est ceux qui veulent fuir le Justice? La vérité est simple : Les malfrats fichés dans plusieurs pays seront les seuls qui puissent en être tentés car ils en tirent des avantages nets. On est au courant de ça mais on s`en fiche car c`est l`argent qui compte. On a même lu dans les colonnes d`une publication dominicale que le nombre étant limité à 100 par an la mesure n`est pas aussi mauvaise. On doit rappeler à ce naïf que l`immoralité ne se mesure pas en volume mais elle est immorale paceque c`est" immorale". C`est comme une femme qui a choisi la prostitution comme métier. Qu`elle vende son charme à un ou dix, douze ou mille clients, elle demeure une prostituée dans chaque cas de figure!! 

 

Mais les crapules et les laquais de ce monde ont appris à justifier même les actes les plus odieux et sordides pourvu que cela serve leurs intérêts. Quand vous leur parlez de moralité ils vous disent comme leur Mentor : "Moralité pa rempli ventre" 

 

GOUVERNEMENT DES JUGNAUTH ET SON DESESPOIR