Gouvernement Lepep: Dérive Totalitaire

La décision gouvernementale de mettre sur pied un comité ministériel pour se pencher sur l'éventuelle création d`une `Prosecution Commission ` soulève une série de questions fort légitimes :

 

  1. Quels sont les vrais motifs de cette démarche ?
  2. Pourquoi c`est maintenant que le Gouvernement décide d`initier les démarches?
  3. Puisque cette mesure ne figurait pas au Manifeste de Lepep en 2014, comment nous convaincre que l`intention réelle ne serait pas d`essayer de neutraliser au maximum certaines décisions du DPP par rapport  aux charges provisoires logées par la Police  contre Navin Ramgoolam ?
  4. Maurice est connue comme un Etat de droit où la séparation des pouvoirs est garantie dans la Constitution; comment expliquer ce projet d`ingérence dans le Judiciaire sans ternir notre image?

 

L`argument du Gouvernement à l`effet que cette mesure date de 2002 vient renforcer la thèse d`une tentative de manipulation car les Gouvernements qui avaient suivi s`en étaient abstenus d`aller plus loin précisement à cause des fortes réserves exprimées dans plusieurs secteurs. En plus c`est toujours quand Anerood Jugnauth est Premier Ministre que de telles obséssions totalitaires font surface. Mais cet homme ne gouverne pas seul. Où sont les autres partenaires et soit-disant défenseurs des libertés? Faudra-t-il rappeller au leader du PMSD que c`est bien ce genre de posture qui avait valu à son père d`ètre soumis à des tracasseries traumatisantes aux mains de ce même Anerood Jugnauth ? A-t-il oublié le cri de désespoir de son père quand il avait prononcé cette fameuse phrase;"Anerood Jugnath ti rode faire pendi moi".

 

S`il ne tenait qu`à Anerood , il aurait fait reviser même les conclusions de la Commission d`Enquête qui avait par la suite blanchi Gaetan Duval, pour assouvir sa soif de vengeance. Aujourd`hui avec cette Commission bidon qu`il s`obstine à faire redémarrer c`est la même hargne qui s`empare de son être. Les grands défenseurs de la Justice et de l`indépendance du Judiciaire tels que Ivan Collendavelloo et les autres ne sauront rester muets devant cette nouvelle explosion de haine et de manoeuvre vindicative juste pour continuer à harceler un adversaire politique. Pourtant c`est grâce à Navin Ramgoolam que la famille Jugnauth avait réussi à refaire leur santé politique en 2010. Mais la reconnaissance est l`une des vertues qui a toujours été absente chez les Jugnauth`s!!

 

B.K