GOUVERNEMENT LEPEP ET SON LANGAGE INCENDIAIRE

La réaction du Gouvernement des Jugnauth après le verdict de la Haute Instance de Karnataka en faveur de Betamax donne des frissons dans le dos. C`est une flagrante tentative d`ameuter une section de la population contre un citoyen Mauricien qui a obtenu gain de cause dans une affaire juridique dont fut partie prenante ce même Gouvernement. A deux reprises la famille Bhunjun a été contrainte de se tourner vers les Instances d`autres pays et à chaque fois elle a obtenu des jugements en sa faveur. C`est déjà assez pour faire plier n`importe quel Gouvernement décent et raisonnable. Mais c`est précisement ça le problème. Le gouvernement lepep n`est ni l`un , ni l`autre. Alors on a eu droit à un délit de crime d`incendie. Les porte-paroles du Gouvernement ont parlé d`acte `anti-patriotique` et de `sabotage de l`économie`en faisant allusion aux démarches de Betamax. Si Bhunjun s`était courbé à leurs caprices et capitulé devant les menaces, on l`aurait qualifié de grand homme . On aurait fait son éloge et peut-être renégocié un autre contrat. Mais le patron de Betamax a choisi la voie de la Justice et il a eu raison. Enfin les Mauriciens savent que les Jugnauth avaient agi par simple esprit de vengeance contre Betamax et maintenant c`est le pays et les fonds publics qui vont souffrir. Il faut une loi spéciale pour ce genre de délits. Au départ de chaque Gouvernement il est nécéssaire d`avoir un `audit` spécifique conduit sous la supervision d`un Tribunal Spécial pour situer les responsabilités dans chaque cas où l`Etat se voit contraint de dédommager des plaignants. Et les anciens Ministres etc devraient en répondre. Pour cela il faut aussi que chaque Parlementaire jure un Affidavit approprié au moment de prêter serment. Le rapport et les recommandations d`un tel Tribunal devraient automatiquement mener à des actions légales par le Bureau du DPP selon chaque cas. Les peines devraient inclure la saisie de tous les biens pour le remboursement en cas de culpabilité établie en plus de la prison.

 

On peut aussi voir clairement la différence entre le traitement accordé à ceux qui préfèrent suivre les procédures légales fondées sur les grands principes de la Justice pour tous et les mercenaires qui vendent leur conscience pour regagner quelques espaces dans les antres du Shopping Paradise dont le nom a déjà acquis la réputation de l`enfer où sévissent les petits démons qui se mettent en quatre devant les Gouvernants du jour.

 

En tout cas les insanités du Gouvernement nous donnent une idée de ce qui pourrait se passer si d`emblée Dawood Rawat obtenait un verdict favorable d`ici quelques mois pendant que ces malfrats sont toujours en place. On entendra les Jugnauth venir enflammer les esprits contre le Patron de l`ex BAI avec toutes les connotations de nature raciste. Dans un pays comme Maurice on peut imaginer les dégats que de tels propos peuvent faire. Pourtant ,comme dans le cas de Betamax, c`est le Gouvernement lepep lui-même qui est allé chercher des emmerdements à la BAI.

 

Mais les Jugnauth et ses associés n`ont aucun tracas pour le pays. C`est leurs intérêts qui comptent. S`il faut incendier la nation entière pour y arriver ils le feront. Ils l`ont fait dans le passé. Ils le feront mille fois. Peut-être la victoire d`Arvind Boolell pourrait calmer leur ardeur!