GOUVERNEMENT LEPEP:L`INDECENCE SANS LIMITES

Les développements de ces derniers jours viennent confirmer ce qui avait été dit dans nos récents articles concernant certaines décisions du Gouvernement Lepep frisant de gros scandales. Maintenant c`est prouvé: Le choix d`Omega Ark` comme `preferred bidder`malgré sa troisième position sur le classement du consultant cachait une transaction des plus louches. On apprend des choses vraiment choquantes sur toute cette affaire. Depuis le 27 Octobre 2015, les responsables du dossier savaient que `Omega Ark`, le soumissionaire qui allait finalement être sélécté, n`avait pas la capacité financière qu`elle prétendait posséder.Après un premier exercice d`évaluation, les assésseurs signalaient ceci : " no clear evidence of financial means". Pourtant c`est sur la base de son offre de `outright acquisition` en payant Rs.2,2milliards au moment même de l`achat que la décision fut prise pour le placer en première position. En plus il avait donné une soit-disant garantie que tous les employés allaient conserver leurs emplois. Déjà les milles péripéties qui avaient accompagné la création de cette compagnie avaient, avec raison, provoqué de nombreuses intérrogations dans les milieux des affaires. Maintenant que le contrat a été résilié, il est parfaitement normal de se poser de nombreuses questions : Quels sont les véritables acteurs derrière `Omega Ark`? Dans une inteview accordée à un Magazine local en Août dernier, celui qui se présentait comme étant le Chairman de la compagnie, Mr. Vikram Kattral, déclarait ceci: " We received an invitation from the Government of Mauritius and we simply came here on request in September 2015." Mais le monsieur prend le soin de ne pas citer des noms pour ce qui est des personnes qui l`avaient contacté alors qu`il se trouvait à Madagascar pour des affaires. 

 

Il est désormais impossible d`empêcher les Mauriciens avertis de se poser les questions suivantes:

 

  1. Est-ce qu`on a voulu faire entrer en scène un autre proche du Régime pour l`acquisition de ce `bijou de l`empire Rawat `? Donc il a fallu faire toutes ces contorsions car on avait besoin du temps pour mobiliser les ressources nécessaires afin de pouvoir honorer les promesses faites dans la soumission de l`offre d`achat. Qui plus est,on a étendu le délai pour le paiement à plusieurs reprises juste pour faciliter la tâche au soumissionnaire.  
  2. Est-ce-qu`il n`est pas possible que le soumissionaire qui avait été "invité" à faire son offre fut conseillé de souligner qu`il allait payer` cash`juste pour qu`on puisse le placer en `top position` et, comme pour se protéger à l`avance, contre les critiques à venir, on lui aurait dit d`ajouter la garantie pour ce qui est de la conservation de TOUS les emplois ,alors que les autres soumissionnaires s`engageaient pour garder seulement 500 employés au maximum ?

 

Le bon sens nous mène à une simple réflexion: les deux autres soumissionaires qui avaient scoré plus qu`Omega Ark` sur tous les autres critères, sauf celui du paiement et des emplois, étaient-ils aussi bêtes que de ne pas savoir qu`il était possible de faire comme leur rival sans se trouver au moment venu dans l`incapacité financière? S`ils ne l`ont pas fait c`est qu`ils savaient que c`était impossible et ils n`ont pas osé passer pour des imbéciles et éventuellement des `malhonnêtes`!! Les faits leur a donné raison. Qui viendra nous prouver donc qu`il n`y avait  pas derrière toute cette affaire, un plan très spécifique , mais mal concocté, qui avait pour but de faire un proche ,pas difficile à deviner, devenir propriétaire du fameux bijou de l`empire Rawat.? 

 

Ce qui vient de se passer ne relève pas d`un simple` deal `qui a mal tourné. C`est la preuve indéniable que de nombreuses magouilles se déroulent dans les coulisses du pouvoir pour faire bénéficier certaines personnes. Dans les cas de nominations on a déjà vu ce que font les membres du Gouvernement pour favoriser leurs proches. Le désastre` Apollo Bramwell` est la conséquence directe des magouilles qui caractérisent ce Gouvernement. Tout a commencé avec la série d`actions brutales et sauvages lancées contre la BAI . Aujourd`hui nous sommes en présence d`une série de catastrophes financières causées par cette même politique de vengence: Des milliards de roupies provenant des fonds publics devront être injectés dans les entreprises mises sur pied pour remplacer les filiales de l`ex BAI, qui pourtant marchaient bien. Le rachat d`Apollo est devenu désormais plus compliqué et les contribuables vont devoir pour la`enième fois en faire les frais. Du côté des Ministres, personne ne veut endosser la responsabilité de l`échec d`Apollo. Le Ministre Bhadain a vite souligné qu`il n`en était pas concerné montrant en même temps dans la direction de l`ancien Ministre des Finances. Celui-ci était à l`époque très proche du PM. Nous comprenons un peu plus maintenant pourquoi Lutchmeenaraidoo paraissait si serein en dépit de toutes les pressions auxquelles il fut soumis pendant l`épisode de l`emprunt `l`or` de la SBM et pourquoi il avait lancé cette fameuse phrase: " Mo péna compte dans Hong-Kong moi". Avec un peu d`imagination il ne sera pas difficile pour les gens intélligents de percer le mystère qui entoure ce phénomène à l`effet  que certains membres du Gouvernement restent intouchables malgré des maldonnes qui auraient facilement entrainé des sanctions des plus sévères contre d`autres qui ne posséderaient pas le même pouvoir de marchandage. 

 

L`affaire `Omega Ark` ne devra pas étre perçu comme un cas isolé. Il fait partie d`un ensemble de magouilles, de transactions louches, de pratiques scandaleuses, d`actions vindicatives, de chantages et de marchandages dont la liste ne se fait que se prolonger sans pouvoir nous faire oublier le fameux affidavit des représentants de `Dufry et Frydu`déposé aux Casernes Centrales aux fins d`enquête pour faire la lumière sur des allégations de séquestration contre trois membres du Gouvernement mais qui reste toujours bloqué pour des raisons faciles à deviner. Il y a aussi l`affaire Petredec où la décision du Conseil d`Administration de la STC a été tout bonnement neutralisée parce que le Gouvernement central a insisté que c`est Petredec qui devrait obtenir le contrat en question. En d`autres temps on aurait vu les membres du conseil soumettre leur démission sur une question de principe. Mais il ne faut plus rêver car nous sommes sous le Régime de Jugnauth qui ne voit rien d`anormal dans tous ces scandales sauf quand il s`agit de `Heritage City`!! Alors tout le monde fait pareil. 

 

Plusieurs dépositions et  allégations ont été faites de manière formelle aux instances concernées et on attend toujours la suite des développements dans chaque cas. Cependant vu le train actuel des choses il est permis de douter si jamais il y aura vraiment des enquêtes dignes de confiance. Malgré cela nous pensons qu`il faut quand même mettre les Autorités devant leurs reponsabilités:Si la transparence et la vérité ont un sens pour les gens qui nous gouvernent pourquoi pas des commissions d`enquêtes  dignes et crédibles sur toutes ces affaires qui s`accumulent sans cesse l`une après l`autre à tel point que le peuple a commencé à se demander si le Gouvernement Lepep ne serait pas plutôt un Gouvernement "scandales"!!

 

Les plus scéptiques cependant insistent à croire que ce serait peine perdue car , dans le cas du présent Gouvernement, l`indécence n`a pas de limites !

 

Administration