GURIB FAKIM FACE A SA CONSCIENCE

Gurib Fakim fut nommée Présidente de la République par le Gouvernement de l`Aliiance lepep. Elle était la nominée du Parti d`Ivan Collendavelloo et les Jugnauth trouvaient en elle l`atout idéal pour les élections afin d`amadouer une frange spécifique de l`électorat. En dépit du fait que la dame n`avait pas les qualités et le profil pour la rapprocher de l`électorat dont il était question elle servit néanmoins assez bien comme un appât surtout auprès des femmes qui voyaient une des leurs grimper au pinnacle présidentielle pour la premère fois dans l`histoire du pays. Il est clair que la bande de politiciens au Pouvoir aujourd`hui se sont bien servis d`elle mais il faut admettre qu`elle a de son côté aussi facilité cette exploitation de sa personnalité car le Château du Réduit paraissait trés attrayant. Cependant malgré toutes ces responsabiltés partagées de tous les côtés , le traitement auquel elle est soumise devant la Commission invite à certaines intérrogations très légitimes. Les voici énumérées en cinq points-

1. Pourquoi l`Attorney General n`avait pas accepté de prodiguer les conseils nécéssaires à la Présidente alors qu`elle avait fait appel à son Bureau au milieu de son désespoir?

2. Il est clair que les Jugnauth avaient déjà décidé de demander à la dame de démissioner pour sauver leur image politique sans même avoir consulté le leader du ML. La raison qui motivait les Jugnauth était ni morale, ni éthique mais politique. Donc c`est avec raison que la dame refusait de partir sans qu`elle eût l`occasion de s`expliquer et de se défendre. Elle était en cela soutenue par Collendavello à ce stade là.

3. Les Jugnauth, pére et fils, se sont relayés pour pousser la dame à soumettre sa démission mais celle-ci insistait sur la nomination d`une Commission d`Enquête pour qu`elle puisse "laver son honneur" . Pourquoi les Jugnauth ne voulaient pas donner cette Commission? De quoi avaient-ils peur? La dame par contre semblait déterminée à voir cette Instance alors que c`est elle qui était la cible de critiques dans la presse.

4. La dame alla de l`avant avec sa propre Commission. C`était mal avisé. Mais pourquoi à ce moment précis le Gouvernement lui-même , avec l`Attorney General, en tête, n`a pas fait ce qu`il devait logiquement faire c-a-d reprendre à son compte la mise en place de la Commission et mettre de côté l`initiative de la dame qui était encore à son poste? Est-ce que la dame aurait objecté? Bien sûr que non. Mais c`est les Jugnauth qui ne voulaient pas de cette Commission donc tout s`explique.

5. Pourquoi la Commission ne devrait pas appeller les Jugnauth , Collendavelloo et Manish Gobin pour tirer au clair tous ces mystères qui  ne font pas honneur à un Gouvernement qui n`a rien à se reprocher. Mais c`est bien ça le problème. Le Gouvernement est autant responsable de cet imbroglio que Gurib Fakim. La vérité ne peut sortir que de la bouche de la dame elle-même. Est-ce qu`on lui donnera cette latitude pour dire TOUTES LES VERITES  sur cette affaire? Et est-ce que la dame elle-même qui parle de" laver " son honneur va tout dire ?

Conclusion- La Commission n`a pas été mise en place pour connaître toute la vérité mais pour déterminer s`il y a eu complot contre l`Etat. Quel est cet imbécile qui croit toujours que Gurib Fakim aurait pu `vire sa guverneman la enba lahaut` avec sa seule expertise de plantes. Peut-être que les Jugnauth pensent toujours que la dame peut concocter un cocktail explosif avec des plantes secrètes et faire exploser la Caverne et la Cuisine de St Paul?