ICAC ET SUMPUTH: QUEL TRIPOTAGE?

L`ICAC n`aura jamais fini de nous étonner. Après ses récentes frasques on se demande si dans l`affaire Sumputh on ne va pas tomber des nues en apprenant que l`amie intime de Gayan a été totalement mise hors de cause. En voici les raisons:

1. Depuis que le cas Sumputh a été rapporté à l`ICAC et avec l`arrivée de Bheekaree on a mis des siècles avant d`enclencher la vraie machinerie. Maintenant on apprend que c`est l`ex-Président du Trust Fund , V. Ramjee, membre du ML, qui serait dans le viseur de l`organisme. En effet il vient de subir une première séance d`intérrogation pour établir s`il sera définitivement poursuivi sous le POCA " for using office for gratification".

2. On comprend que la personne qui préside une Instance où il y aurait eu maldonne soit convoquée pour le besoin de l`enquête, mais ce qui surprend dans cette affaire est le fait que c`est après dix mois que la machinerie est déclenchée alors que le rapport du Fact Finding Cttee était d`une limpidité hors-pair. Et là encore ce n`est pas la principale concernée qui est intérrogée en premier mais celui qui agit sous les ordres des autres.

2. Le fait que ce soit le président qui appose sa signature sur les documents ayant trait à l`implementation des décisions du Board place celui-ci dans une position délicate. Mais qui ne sait pas que les membres et les présidents sont à la solde de ceux qui les nomment et aucun d`eux n`oserait contredire leurs parrains? Il serait totalement immoral et injuste de faire porter le chapeau à d`autres qui ne font qu`obeir aux ordres. Pourtant c`est dans cette direction que les choses semblent bouger. Le Président et les membres ont été remplacés ; ils n`ont rien à perdre en disant la vérité. Au moins ils auront sauvé un peu de leur dignité.

3. Le fait que l`augmentation salariale accordée à Sumputh relève d`une situation hors de l`ordinaire pousse déjà tout le monde à conclure que cela ne se ferait JAMAIS sans l`aval des maîtres du jour...ou tout au moins ceux qui sont proches de Sumputh. Rappelons qu`elle a bénéficié d`une augmentation de Rs.100000 d`un seul coup pour porter son salaire à Rs.323000 par mois, sans compter les fringe benefits. Aucun officier ni nominé politique dans ce pays ne ferait une chose pareille sans qu`il ne reçoive l`ordre venant des hautes sphères du Pouvoir...et tout le monde sait qui sont les vrais décideurs dans ce pays.

4. Cependant ce n`est pas sur les agissements du Président et des membres du Board que le FFC avait recommandé d`enquêter mais sur les allocations et les voyages ainsi que la présence remarquée de Sumputh aux fonctions politiques à travers le pays. On aimerait voir le courage de Beekharee et son équipe sur ce dossier afin de nous éclairer sur la pertinence des dizaines de voyages entrepris par l`ex Responsable de ce Trust Fund alors qu`elle est ni mèdecin ni infirmière, ni administratrice professionelle dans le domaine du Health Management ou Hospital Administration.

5. On parle déjà d`un autre cover-up du siècle en gestation. Le scénario est en place. Les acteurs vont faire ce qu`on leur demande de faire. Comme dans le cas Med-Point, attendons nous à voir de perte de mémoire soudaine ou des promotions inespérées ou des retraites prématurées dorées avec tous les bénéfices qu`on aurait eu en temps normal. C`est ça la Cour du roi Pétaud.....pardon Jugnauth.

Conclusion: Il y a trois bombes à retardement sur la tête des trois Ministres ML. Gayan avec son amie Sumputh et la tonne de proches casés dans tous les trous, Collendavello avec son amie Sohun, Ambassadrice en Australie et ses turbines à gaz, Husnoo empêtré dans les appareils `chimio` qui ne marchent pas et qui finissent par entraîner des centaines de patients vers des fins prématurées....alors qui va faire le vrai chantage? Le ML va -t-il faire éclater le Gouvernement avant que n`explose les bombes. C`est la stratégie la plus fiable et surtout...il n`y en pas d`autres! Mais si... à bien voir de près les Jugnauth`s ont plus peur d`une cassure et c`est là que les agissements de l`ICAC prennent tout leur sens.