IT`S THE ECONOMY STUPID !

Quand l`économie marche tout marche. Ce dicton est valable pour tous les pays de la planète à condition que les valeurs courantes dignes d`une nation civilisée soient de rigueur. Le contraire est tout aussi vrai. Quand l`économie est dans le rouge le pays se dirige vers la faillite. Maurice n`en est pas loin avec le Gouvernement que nous avons. En voici cinq raisons qui nous poussent à croire que la catastrophe est imminente:

 

  1. Le miracle économique que les Jugnauth`s avaient promis en 2014 ne s`est jamais produit. Au contraire c`est la débâcle économique qui est en gestation. La croissance tournera autour de 3.5 et 3.8 % dans les scénarios les plus optimistes. Elle est bien loin des 5% prévus.
  2. La dette publique dépasse la limite tolérable et quand la croissance est en baisse le pays devient incapable d`honorer ses obligations au moment des échéances convenues. Cela représente une perte de crédibilité sur le marché mondial et tous les créanciers se mettent en garde afin de ne pas subir de mauvaises surprises. Le pays est vu comme un mauvais client et un potentiel `defaulter`c-a-d qui ne pourra pas rembourser ses dettes. Les Jugnauth`s ont placé notre pays sur la liste rouge des alerteurs économiques du monde entier.
  3. L`avenir s`annonce encore pire avec les sommes énormes qu`il faudra trouver pour rembourser les emprunts liés aux projets sans panache tels que le Métro Express, Safe City, Nouvelle Ville de Côte d`Or etc qui à eux seuls dépassent les Rs.75 milliards . A noter que tous ces projets sont sujets à de nombreux doutes quant à leur fiabilité.
  4. Maurice a construit sa croissance en grande partie sur les trois axes principaux qui ont marqué son dévéloppement :1. La zone franche et les secteurs manufacturiers.2. Le Tourisme et les secteurs hôtelliers.3. Les services financiers et les secteurs de service Les industries ont presque disparu et d`autres sont en cour de disparition. Le CMT menace de délocaliser son unité de production alors que Palmar Ltée est placée sous administration judiciaire, étant incapable de payer ses dettes . Si on ne touve pas de repreneur l`usine fermera ses portes et du coup 1400 travailleurs seront sur le pavé. Après 30 ans d`existance, c`est un pan du paysage textile mauricien qui s`en ira. Le drame n`est pas une anecdote; c`est symptomatique. Le secteur manufacturier meurt. Les services financiers souffrent d`un bloquage énorme dans le sillage de l`abrogation du traité avec l`Inde. Tous les spécialistes sont du même avis. On note une baisse totale dans ce secteur et la relance est quasi impossible. Le Tourisme vit avec un sursis mais le Brexit et les difficultés politico-économiques des  grandes nations européennes sont des signes incontournables d`un marasme dans ce secteur pour l`avenir.
  5. Les projets RES et autres dévéloppements immobiliers de luxe sont dans la tourmente pour les mêmes raisons. A l`intérieur c`est une crise de financement, à l`extérieur c`est une crise de marché morose. Donc au final les promoteurs sont dans le rouge et les banques paniquent. Le pojet` Royal Park` n`est pas une exception. Les autres projets ne pourront pas survivre sans des rescousses venant de l`étranger. Mais là aussi les choses vont mal. La crise est réelle. Il faut la résoudre.

 

Mais comment voulez -vous qu`un Gouvernement qui crée beaucoup plus de problèmes lui-même sans en résoudre ce qu`il avait déjà sur les mains, arrive à trouver des solutions aux difficultés qu`éprouvent les divers secteurs économiques du pays. Ils passent leur temps à réaliser autres choses. Nomination des cousins , cousines, amies , pitis, matantes, tifis , beau-frères, maîtresses, gendres, belle-filles.. you just name it. 

 

Conclusion: A-t-on besoin de réfléchir? Change sa Guvernman la ene fois pour toute!