LA CHUTE CONTINUE SOUS LES JUGNAUTH

Tandis que l`équipe  mauricienne se surpasse pour récolter des médailles les Jugnauth continuent de mener le pays vers le précipice. Les compagnies d`état qui ont été à l`avant -garde du progrès financier pour le compte du trésor public sont dans le rouge et l`état ainsi que le public sont gravement pénalisés. En voici les exemples de cette débâcle orchestrée par les Jugnauth et leurs associés:

1. Le SBM HOLDINGS fait des pertes à n`en pas finir. La valeur de l`action de la SBM a chuté de 28% et il n`y a aucun signe d`une amériolation à l`horizon. Cela n`empêche qu`entretemps son Chairman et ses directeurs touchent des allocations qui défoncent les plafonds. Au lieu d`être sanctionnés pour leur incompétence ils sont assurés de rester à leurs postes car les proches du Sun Trust demeurent intouchables dans n`importe quelle circonstance. L`intérêt public n`a aucune considération aux yeux des Jugnauth.

2. Tous les Mauriciens sont conscients de la valeur du travail. Peu importe les circonstances menant à l`embauche de personnes dans le secteur public on pense toujours que chaque travailleur doit être traité avec respect à moins s`il ne fait pas bien son travail. Les Jugnauth ont fait récruter 135 Health Care Assistants depuis 2016 mais après tout ce temps ils n`ont toujours pas reçu leurs lettres de confirmation. Ce qui veut dire qu`ils sont considérés comme des employés` contractuels` et peuvent être licenciés à n`importe quel moment. On ne parle pas de mérite mais il faut quand même qu`un Gouvernement digne de ce nom ait la décence de respecter les droits des travailleurs. On a même déduit des grosses sommes de leurs salaires parce qu`ils auraient pris des congés auxquels ils n`auraient pas droit même s`ils ont travaillé sans arrêt pendant plus de deux ans , ce qui est contraire aux lois du travail. Nous avons un Gouvernement qui se fiche vraiment des valeurs morales et des lois de notre propre pays!

3. On a tous été témoins de la dégradation du Stade George V en marécage. Pourtant on a dépensé près de Rs. 90 millions dans la rénovation. D`autre part les centaines de millions de roupies et les Rs.5 milliards engloutis par les infrastructures de Côte dOr sont inutilisables car les gradins ne sont pas près. Le stade Anjalay est mis de côté car il ne répondrait pas à la manoeuvre malsaine des laquais du Sun Trust dont l`objectif principal est de remplir les stades pour chanter les éloges du PM et des Oranges. Pendant ce temps ce sont les vrais amateurs de sports qui sont pénalisés. Mais comme toujours les Jugnauth s`en fichent . Pourvu que les chorales patentées continuent de chanter les louanges de celui qui s`est octroyé le titre de `PM L`imposte`. Heureusement que les Mauriciens sont conscients de toutes les magouilles et les manoeuvres indignes et flagrantes de détourner le sport pour la gloire du Sun Trust.