LA FRANCE : LES FORCES OCCULTES A L`OEUVRE

Les résultats des élections du premier tour en France aura ébranlé beaucoup de monde à travers la planête. Avec raison bien sûr. Car personne n`aurait pensé que les Partis traditionels allaient subir un tel recul. Cependant il ne faut pas être aussi naïf que de croire que tout cela n`est qu`une démonstration de colère contre le statu quo. Il existe derrière ces développements des forces qui se cachent dans l`ombre mais qui ont été les vrais architectes de ce qui vient de se passer. En fait ce n`est ni une victoire de Macron, ni de Le Pen. Encore moins du peuple à qui on a tendance à prêter trop d`intélligence mais qui en réalité se laisse facilement manipuler dans certains cas. C`est en réalité la victoire de la grande Confrérie qui a commencé son jeu politique au milieu du 18 ème siècle connu comme l`Age de la Lumière. Les grands intéllectuels et philosophes de l`époque pensaient pouvoir gouverner le monde de derrière les rideaux. Ils devinrent les Conseillers les plus écoutés des dirigeants de l`Europe qu`ils baptisèrent eux-mêmes comme des "Despotes Eclairés" et la période fut dominée par des dictateurs soi-disant `éclairés` un peu partout sur le continent.

 

Les premiers signes de leur influence dans notre siècle sont apparus avec les doctrines ronflantes de L`Economie Libérale qui se voulait le seul modèle prédominant de notre époque. Le subterfuge était d`attirer le `mainstream economics`vers un mode de penser qui était pire que le Capitalisme traditionel mais qui avait l`avantage d`être nouveau car il apparaîssait sous un terme déguisé. C`était le meilleur moyen de combattre le Socialisme dont l`impact avait déjà pris un envol irrésistible. Le Capitalisme possède de ressources et de moyens gigantesques pour mener sa campagne. Ils ont mis un peu de temps mais ils y sont quand même arrivés. La France est l`exemple de la culminance de la réussite anti-socialiste. La montée de la Droite extrémiste était tout aussi calculée car fesant partie du plan global. Les Partis de gauche et de la droite traditionelle sont moins manipulables qu`un pion qui dansera sans broncher au son de la musique libérale (entendez par-là l`ultra capitalisme). Macron est le produit parfait de cette usine qui s`est donnée comme mission la fabrication de "salesmen" de l`Economie libérale. En effet c`est lui qui va gagner le deuxième tour puisque tous sauf Le Pen vont inviter à voter pour lui. Car ils n`ont pas de choix. C`est une joute gagnée d`avance , donc quelle orchestration !

 

Cependant on va très vite déchanter. Ce genre de calcul marche bien quand on est sûr que la démocratie peut être facilement étouffée et remplacée par une dictature camouflée sous les termes "law and order" avec comme support le soit disant "extrémisme islamique". Mais dans la France que l`on connait c`est le contaire qui va arriver comme dans les autres pays où les mêmes plans ont foiré après quelque temps.

 

A Maurice nous vivons le même genre de phénomène. Les super Conseillers appartiennent tous à des confréries où ils sont rejoints par leurs maîtres respectifs car des Ministres sont aussi membres de ces mêmes confréries. La Fonction Publique, la Police, le Judiciaire, les Boards, les Corps para-étatiques, les grosses pointures du Secteur Privé .... tout est sous le joug de la même sphère d`influence. Sous ce Gouvernement les Mauriciens ne verront jamais leur sort s`améliorer car l`idée de base de ces confréries est de garder le peuple dans un état de quête permanente de sorte que la grande majorité aura tout le temps besoin du "backing " du Gouvernement même pour faire couler son robinet .

 

Le raisonnement est simple :" Si ou pas mars ek Gouverneman ou pa pou gagne ou boutte". Une fois que cette idée est bien entrée dans la tête de la majorité des gens et avec l`apport des crapules sectaristes(qui pullulent notre société) le tour est joué. Le gouvernement lepep avec Pravind Jugnauth comme PM veut faire de Maurice un peuple de"rôdeurs bouttes". C`est le seul moyen pour lui et ses acolytes de tenir encore un peu de temps car comme en France où la bulle `Macron` éclatera très vite,  ici aussi " bézé là pou lever très bientot".

 

B.K