LA POLICE INVITE AU MEPRIS

Dans tout pays qui se respecte la Police doit inspirer une confiance absolue au sein de la population. A Maurice ce n`est absolument pas le cas. Ici , depuis que les Jugnauth ont pris les rennes du pays, la Police est devenue un instrument `politique`. Les recrutements sont faits non pas sur la base de mérite mais sur les recommandations des agents politiques oranges. Ainsi nous avons hérité d`une force douteuse et pourrissante de l`intérieur compromettant en même temps l`image de l`institution. Les bons policiers font les frais des mauvais agissements des malfrats car, quand les scandales éclatent ,c`est la force entière qui est éclaboussée.

On a constaté que les Jugnauth ont permis aussi l`infiltration de la force par des `tapeurs et autres gros bras` qui ne portent pas l`uniforme mais qui sont toujours présents quand il s`agit de mâter les manifestants anti-gouvernementaux. Ils agissent comme des tapeurs pour intimider les citoyens et on les a vu même menacer des pauvres protestataires pacifiques. La tactique est proche des Régimes totalitaires et les conseils des services secrets israeliens et indiens ne sont pas à écarter dans tout cela. C`est ainsi que les Autorités de ces deux pays agissent de manière courante et les manifestations se transforment en des batailles rangées si elles ne sont pas réprimées avec violence à coup de balles réelles.

 Cette `politisation` de notre force de sécurité a eu pour résultat le contraire de ce que la Police devrait assurer aux citoyens. En effet , au lieu d`être réconfortés par la présence de la Police , les citoyens éprouvent désormais de la méfiance envers les membres de la force de l`ordre. L`exemple le plus récent est l`arrestation de deux policiers pour vols dont des bijoux et autres objets personnels. L`un de ces deux hommes a volé sa propre cousine car il habite dans le même immeuble. Les deux policiers sont des toximanes qui viennent de prendre le service. Ce qui prouve qu`ils étaient déjà des `addicts` avant de se joindre à la force. Il y a des centaines d`exemples de ce genre qui ternissent l`image de la Police. 

La faute n`est certainement pas à la Force toute entière. Le mal réside au sein du Gouvernement de par la politique adoptée eu égard à ce qui est notre force de l`ordre et de sécurité. En politisant outremesure toutes actions concernant la Police le Gouvernement de Pravind Jugnauth mène le pays vers la même` conséquence catastrophique` que son père. Avec les Jugnauth il n`y a aucune chance pour la Police de regagner ses lettres de noblesse.