Maha Shivaratree à Grand-Bassin

LA POLITISATION DE LA RELIGION

Il faut reconnaître que les fêtes religieuses ont toujours été des occasions idéales pour les politiciens de renforcer leurs images. Mais il est tout aussi vrai que les limites de la décence et du respect ont été très rarement franchies par les politiciens respectables. Hormis les modèles extêmes dont un certain Soodhun qui, heureusement ne fait plus les actualités, nous avons toujours assisté au respect des normes. Jusqu`à ce que le Gouvernement des Jugnauth vienne tout chambarder avec leur politique de vengeance.

 

La fête du Maha Shivratree de 2018 restera gravée dans l`histoire de notre pays comme étant celle où le Pouvoir en place est venu gâcher la ferveur religieuse par une politisation à outrance des célébrations. Tout a commencé par la décision du Premier Ministre, Pravind Jugnauth, de ne pas assister à l`ouverture des célébrations qui rassemblait jadis toutes les organisations sous l`égide de la MSDTF en tant que Chief Guest comme il avait été invité. Le signal du boycott était donné. Dans les heures qui suivîrent des Policiers débarquèrent devant la tente d`une association dont Anil Baichoo serait un membre actif pour leur demander de démolir toute la structure sous prétexte que les responsables n`avaient  pas obtenu l`autorisation. Comme l`a si bien dit le Président de la MSDTF, avec les Jugnauth, il faut demander la permission pour organiser des prières aussi à Grand Bassin. Mais tout le monde avait déjà tiré les conclusions qu`il fallait : les Jugnauth avaient décidé de pousser leur politique de vengeance jusqu`aux célébrations des fêtes religieuses. La MSDTF ne méritait pas un tel traitement car ce n`est qu`après le refus de Pravind Jugnauth qu`elle a fait de Navin Ramgoolam son Chief Guest. En plus la fédération regroupe 300 temples et elle a toujours obtenu le support du Gouvernement en place peu importe le Parti au Pouvoir. On comprend que les Jugnauth ont pris la défaite de Dulthumun comme un affront personnel mais dans une démocratie il faut respecter la décision de la majorité. Nous avons vu le même Dulthumun accompagner Pravind l`ors de sa marche vers le Ganga Talao comme quoi il fallait faire voir à tout le monde qu`il s`agissait bien là d`une politique de vengeance.

 

La parade des Conseillers attachés au PMO et des activistes ainsi qu`un certain Toussaint aux côtés du couple Jugnauth jnr. n`a fait que confirmer que les Jugnauth ont voulu délibérement détourner la fête en un show politique comme pour affirmer que c`est leur Gouvernement qui décide de tout y compris comment doit être célébrée la fête Maha Shivratree . Et pour les scéptiques Jugnauth père est allé même se faire monter jusqu`aux pieds de la grande statue de Mahadeo en compagnie de son épouse sur une grue au risque de se faire électrocuter afin qu`il n`y ait plus aucun doute qu`il est vraiment "ene tigit pli piti ki Bondié"!!! Si certains Mauriciens pensaient encore que les Jugnauth avaient quand même de bonnes intentions en pourchassant Navin Ramgoolam avec une hargne sans pareille ils auront maintenant eu la preuve que le seul motif a toujours été la vengeance. Et en supplément la possibilité de perpétuer le régne du fils que le père a lui-même planté là !

 

Nous sommes convaincus que les Mauriciens de foi hindoue aussi bien que les Mauriciens de tous les bords ont largement déploré la posture adoptée par le Gouvernement des Jugnauth l`ors de ces célébrations. Désormais la ferveur et la joie risquent de disparaître si cette même posture persiste. La Religion n`est la propriété de personne, encore moins les Jugnauth. Celui qui se sert de la religion à des fins politiques doit savoir que Dieu veille et le peuple voit tout. Quand les urnes parleront où vont se réfugier les oppresseurs d`aujourd`hui?