L`ANNEE 2018: LE MESSAGE DE NAVIN RAMGOOLAM

A l`occasion du Nouvel An le leader du Parti Travailliste , le Dr. Navin Ramgoolam, a adressé son message à la nation. Au nom du Parti il a brossé un tableau des évènements politiques les plus frappants au cours de l`année écoulée. Comme toujours les scandales ont dominé les actualités et le Gouvernement des Jugnauth a poussé le pays un peu plus au fond du gouffre. La politique de vengeance continue et selon le Dr. Ramgoolam, Pravind Jugnauth ne commande pas le respect ni au sein du Gouvernement ,ni au sein de son propre Parti car il est vu comme un imposteur ayant été placé au poste de Premier Ministre par son père sans mandat populaire. Il n`a donc pas l`autorité morale indispensable pour diriger le pays. C`est pour cette raison qu`il n`arrive pas à résister aux pressions provenant de toutes parts. La Mafia a accaparé l`appareil gouvernemental et les lobbies tirent les ficelles à leur avantages. Le népotisme, le favoritisme et la corruption sont devenus les normes de ce Gouvernement et rien ne va changer aussi longtemps que les Jugnauth et leurs alliés resteront au Pouvoir. Le peuple a compris cela et l`électorat du No.18 vient de donner un signal fort. En votant massivement pour le candidat du Parti Travailliste les électeurs de Belle-Rose /Quatre Bornes ont voulu exprimer leur ras-de-bol avec le Gouvernement actuel et inviter en même temps la nation entière à se rallier derrière le Parti Travailliste qui est le seul à detenir le profil et les capacités nécéssaires pour remporter les prochaines élections et faire redémarrer le pays.

Le leader a aussi rappelé aux Mauriciens que la situation de `Law and Order`, le trafic de drogues et ses profilérations, la chèreté de la vie avec les augmentations constantes et sans justifications, le chômage, la pagaille dans le secteur de l`Education et les licenciements dans les usines et les secteurs des services financiers etc. sont les signes avant-coureurs d`une catastrophe imminente. Il faut donc mettre un frein à cette déscente aux enfers et le seul moyen c`est de donner au peuple l`occasion de reprendre son destin en main avec des élections générales . Le peuple ne doit jamais perdre espoir. Le Parti Travailliste est prêt pour redonner au pays la sérénité dont il a tant besoin.