LE COMPROMIS DE LA HONTE

LE COMPROMIS DE LA HONTE

Le compromis auquel sont arrivés le Premier Ministre et la Présidente cache des vérités que ni l`un ni l`autre n`aimeraient voir être dévoilées. On avait pensé que la dame croyait fermement en son innocence mais avec cette capitulation on a le droit de douter de la virginité de son dossier. Le public est unanime à dire que le Premier Ministre a fait du chantage ( il en devient un spécialiste après Dufry/Frydu) pour faire fléchir la Présidente avec un secret que la population ne saura jamais. Mais on peut facilement tirer les conclusions logiques:

 

  1. Pour commencer il ne faut pas parler de compromis. Un compromis se fait quand il y a litige. Dans le cas qui nous concerne ce n`est pas d`un litige qu`il s`agit mais d`une accusation d`une part et d`une défense d`une autre part. Ici il y a eu un "arrangement "entre deux personnes qui savent qu`elles ont commis de fautes. C`est comme à l`intérieur des syndicats des mafias. On est obligé de faire des concessions mutuellement afin d `aider chacun à sauver sa peau.
  2. L`arrangement est la preuve incontestable que les deux sont coupables et c`est dans leurs intérêts de cacher certaines choses.
  3. Pravind Jugnauth ne veut pas que la motion de censure soit débattue car le dénouement lui serait fatal. Une fois la motion votée, il faudra mettre sur pied un tribunal et le grand déballage commencera car la dame sera obligée de se défendre. On saura alors combien d`argent  et autres cadeaux les différents protagonistes associés aux affaires de Sobrinho, ont obtenu. Ils sont tous coupables et personne ne pourra échapper aux conséquences des révélations qui en sortiront.
  4. Quel est ce secret concernant Gurib Fakim que détient Pravind pour que la dame ,qui a toujours démontré une volonté de prouver son innocence en nous rappelant la présence de son `papa` à tout bout de champs, mais qui subitement semble se fondre comme du flan fermenté?
  5. Le public veut toujours connaître la vérité. Si Pravind et Gurib n`ont rien à cacher derrière ce compromis mais ils veulent éviter la motion de censure, il existe une autre solution. Ils peuvent tomber d`accord sur la nomination d`un Tribunal selon la clause 118 de notre Constitution qui parle de `Performance and functions of Commissions and tribunals`. C`est facile. Le gouvernement va prouver qu`il ne veut rien cacher et la Présidente aura une occasion de prouver son innocence.

 

Nous lançons donc un défi à tous les deux. Qu`ils viennent nous prouver qu`il n`y a rien de louche dans l`arrangement qu`ils viennent de conclure. Pour nous ce pacte ressemble aux baisers des patrons de la mafia. Ils ont l`habitude de scéller leurs accords de cette manière très passionelle. Si Pravind Jugnauth et Gurib Fakim ont le sens de l`honneur qu`ils nous donnent ce tribunal pour tirer tout au clair. Sinon ils entreront dans l`histoire comme les deux plus hautes personnalités de l`état qui se sont comportées de la même manière que les malfrats les plus notoires de la planète!!!