LE CRIME DES JUGNAUTH

La grève de la faim entamée par les victimes du démantèlement de la BAI a remis le sujet dans l`actualité. On a pendant trop longtemps concentré sur les déboires de l`ancien Gouvernement au point de reléguer cette tragédie au sort d`une anecdote vite oubliée. Mais l`affaire a eu tellement de ramifications entourée de nombreux scandales qu`il aura été impossible de faire ce que les membres du Gouvernement ont réellement tenté de faire. En effet le but ultime de ce Gouvernement dirigé par les Jugnauth a toujours été de pousser les Mauriciens à placer tout le blâme de ce drame sur les épaules des Rawat en fesant croire que c`est à cause de Dawood Rawat que de centaines de Mauriciens sont aujourd`hui en train de pleurer. 

 

Mais la vérité comme tous les Mauriciens en sont conscients maintenant, est que c`est la précipitation et la rage avec lesquelles le Gouvernement avait agi , qui ont été à la base de cet effondrement et catastrophe sans précédent. Jamais n`a-t-on vu un Gouvernement se tirer des balles dans les pieds avec une telle stupidité. Certains des hommes forts étaient intoxiqués par la victoire inattendue de leur alliance de ramassis et ils ont commencé à croire que le pays leur appartenait. Nul ne peut contester le fait que les Jugnauth et leurs suiveurs attitrés tels que Vishnu.L, Bodha, Jhugroo,Soodhun, parmi les plus connus, avaient poussé le vieux méchant à aller de l`avant avec son plan de "craz boja" au lieu de le calmer et de l`amener à adopter une approche plus souple et légaliste pour ne pas dire condéscendente. Le problème est toujours le même : les laquais et les courtisans sont autant coupables de crimes de ce Gouvernement que les pricipaux auteurs eux-mêmes. Le terme n`est pas fort car il s`agit bien du crime gouvernemental le plus atroce jamais commis dans ce pays. Le Gouvernement des Jugnauth agissait en toute connaissance de cause quand il a commencé à démanteler la structure de la BAI. Ils voulaient "finir" Dawood Rawat et en ce fesant descendre Navin Ramgoolam en même temps. A aucun moment n`ont-ils eu de pensée pour les éventuelles victimes. Nous pouvons parier que la réponse d`Anerood Jugnauth à ceux qui auraient soulevé des points d`intérrogations quant aux réactions éventuelles du public était la suivante :" Mo piss ek zotte". Il n`y a pas de doute que cette bande de criminels savait que des centaines de gens , qui n`étaient que de simples clients, allaient souffrir mais ils s`en sont fichés carrément. Pourvu que la vengeance soit complète.

 

Aujourd`hui on apprend que le remboursement est impossible. Une compagnie qui brassait Rs.51 milliards de chiffres d`affaires avant son démantélement a été réduite à des entités en faillite alors que les "assets " de la compagnie originelle ont été bradés avec comme principaux bénéficiaires et prédateurs les proches des Jugnauth. Où sont passées les voitures de collection? Comment expliquer que Bissoon Mungroo puisse s`approprier plus de 46 voitures de grandes marques de chez le défunt Iframac pour la ridicule somme de Rs.6.5 millions ? Comment comprendre que le joyau de la couronne, "Apollo Bramwell" soit bradé pour un tiers de sa valeur alors que des tractations se déroulaient dans les coulisses pour des commissions de Rs. 90 millions qui n`ont finalemaqnt pas abouti ? Les loups voulaient tout dévorer et c`est finalement le larron qui était aux aguets qui en a profité. Comment trouver les sommes dûes pour rembourser les victimes alors que l`ensemble des entités accuse déjà un trou de Rs.12 milliards?

 

Le Gouvernement des Jugnauth a prouvé que depuis Décembre 2014 l`Ile Maurice est devenue la propriété de la famille et c`est seulement eux qui décident de tout. Le reste n`est qu`une bande de suiveurs qui profite de la situation pour s`engraisser eux aussi. Il n`y a aucun principe , aucun sens de moralité. C`est l`arrogance et l`égocentrisme qui prédominent sur tout. La dernière victime de cette mentalité infecte après le PMSD, Bhadain,  Megh Pillay et Ramjuttun à Air-Mauritius voilà qu`un autre proche du MSM même se voit obligé de démissioner à cause des mesquineries au sein de son propre Parti à son encontre. La décision de Koomaren Chetty de claquer la porte de Landscope est le résultat d`une série d`humiliations orchestrées par une cabale vivotant autour de Pravind Jugnauth. C`est le scénario classique des laquais et des courtisans prenant en otage le chef avec son consentement actif ou passif.

 

Nous l`avons dit ici même et nous le répétons : Ce n`est pas un Gouvernement que nous avons dans ce pays actuellement mais une bande de jouisseurs et d`accapareurs dont le cynisme n`a d`égal que sa soif de vengeance et d`enrichissement. Il faut s`en débarrasser et au plus vite!!!