Le Dr.N.Ramgoolam " Il nous faut un Disaster Management Unit pour gérer le Covid 19"

Reçevant la presse à l’hôtel Voîlâ Bagatelle, le Dr.N.Ramgoolam, a affirmé que le pays fait face à une crise sans précédent et il faudrait que tout le monde, y compris l’opposition s’y mette afin de combattre ce virus dangereux. La mise en place d’un` Disaster Management Unit` avec des experts de tout bord afin de dégager une stratégie de lutte est primordiale.

Cette crise qui nous secoue va au delà des clivages politiques et l’approche gouvernementale a frisé l’amateurisme. La priorité des priorités demeure la sauvegarde des vies humaines et tout doit être mis en œuvre pour y parvenir.

La fermeture des frontières est arrivée un peu trop tard et cela a permis au virus d’atteindre nos côtes. Les mesures gouvernementales devraient être de limiter ou d’arrêter le flux de voyageurs en provenance des pays à risque, mais le gouvernement avait proposé des mesures incitatives pour les étrangers – les billets d’avion au rabais, les facilités hors taxes sur le whisky et le vin....allant ainsi dans la direction totalement opposée!!

Parlant de la progression du virus, le DR.N.Ramgoolam a souligné que la phase I de la contamination est la plus critique et il faudrait agir vite car après le virus se répand de façon exponentielle.

Abordant le côté médical, le DR.N.Ramgoolam a estimé que le nombre d’équipements de protection était insuffisant, que ce soit les masques de protection, les appareils de ventilation et le nombre de lits disponibles. Le personnel médical doit avoir les équipements de protection adéquats, et cela ne doit pas se limiter aux médecins ou personnel médical mais devrait aussi être étendu à tous ceux qui y travaillent comme les aides malades, le personnel du nettoyage et administratif.     

Concernant les centres de quarantaine, le DR.N.Ramgoolam a énuméré les manquements dans ces centres et la protestation des habitants de la région. Gouverner c’est prévoir et le gouvernement aurait dû y penser bien à l’ avance et s’il le faut, envisager à réquisitionner les hôtels pour les convertir dans des centres de quarantaine.

Concernant le stimulus package, le Dr.N.Ramgoolam a mis en garde le déboursement de l’argent public aux hôteliers et secteur offshore. Il faudrait penser à un retour aux contribuables.... peut être en termes d’actions etc.

Le PME et le secteur informel subirait les effets néfastes du lock down et le gouvernement devrait songer à des prêts à` zéro intérêts` pour ces entreprises et surtout garantir les salaires de ces employés.  

En bref le leader du PTR a bien cerné tous les enjeux de ce danger pour Maurice tout en faisant des propositions extrêmement valables...et que le Gouvernement semble adopter sans le reconnaître, dans le tard malheureusement. Notons aussi que Navin Ramgoolam fut le premier à demander au Gouvernement un `Shut down` total des vols provenant de la Chine et autres pays contamimés à l`instar de Singapore, à partir du premier jour même quand la Chine avait rapporté le début de la pandémie.. En plus il avait aussi attiré l`attention sur les dangers que représentaient les paquebots de croisières que Pravind Jugnauth a autorisé d`accoster notre port permettant ainsi l`entrée probable du virus par les passagers qui en sont sortis.