LE MALHEUR DE L`EGOCENTRISME

Il est clair que c`est `Lakwizin` qui est derrière la stratégie adoptée par le Gouvernement dans l`affaire `COVID19`. Sinon comment expliquer que ni le Ministre de la Santé ni les autres cadres spécialistes du domaine n`aient été présents l`ors de la dernière conférence de presse du PM quand il est venu annoncer les mesures que les observateurs indépendants réclament depuis plus d`une semaine.

Pravind Jugnauth n`est pas un scientifique et il serait honnête de sa part de le reconnaître tout en mettant sur pied une `National Task Force` pour analyser toutes les données et les implications ainsi que faire les recommandations appropriées au fil du temps en fonction de l`évolution du virus sur notre territoire.

L`annonce que vient de faire le chef du Gouvernement est la moindre des choses car l`annulation de vols depuis l`Europe aurait dû être faite dès le moment où le continent subissait l`assaut implacable du virus. Les considérations financières ont freiné l`application des mesures préventives quand il fallait le faire. Il n`est pas trop tard mais il faut s`y prendre autrement. Ce n`est pas la clique de magouilleurs qui sont obsédés par la projection du PM comme un homme sage et tempéré qui sauvera le pays d`une catastrophe plus que probable si les bonnes mesures ne suivent pas. On a besoin de rassembler nos meilleurs scientifiques et faire le travail de base pour ensuite relayer toutes le informations aux experts étrangers qui sont prêts à collaborer avec nous. Cet exercice se fait déjà à travers le monde. Il suffit de créer la plateforme d`échanges nécéssaires. Ces propositions sont venues aussi du leader de l`Opposition et du leader du PTR. Les laquais de Pravind ont retardé cette initiative juste pour ne pas donner l`impréssion que le PM agit selon les conseils de LOpposition. Ils sont plus intéréssés à projeter la personne du PM que de sauver le pays du danger qui nous menace. 

Dans la conjoncture présente il est indispensable de préparer un plan d`ensemble au cas où le virus nous parvienne plus tôt que prévu. Cela est désormais possible car la principale caractéritique de ce fléau est sa vitesse et sa nature imprévisible. Pour cette raison certains pays ont adopté la règle classique:` Shut down first and then think of the solutions`. De nombreux pays bougent dans cette direction. Ici il nous faut d`abord passer par une évaluation scientifique et objective de la situation avant de se prononcer mais entretemps on ne peut pas laisser entrer `le loup par la porte arrière`! D`où la nécéssité de `shut out certain destinations`.

Au nom de toute la population on souhaite une dépolitisation totale de l`approche adoptée dans notre combat contre cette menace réelle. Le pays gagnerait si le Gouvernement consacrait autant de temps au plan d`action anti- COVID19 qu`il le fait pour caser les centaines de `rôdères bouttes`dans les organismes qui roulent grâce aux fonds publics.