LE MALHEUR DU CHEF JUGE EN PARTANCE

Il est vraiment regrettable que la requête du Chef Juge Eddy Balancy qui vient de prendre sa retraite à l`effet que son mandat soit étendu de 13 jours seulement n`ait pas été acceptée par la Présidence. On n`a pas besoin d`être sorcier pour en connaître la raison. Pourtant la demande du Chef Juge était rempli de bon sens et portait sur l`intérêt du judiciaire dont la réputation reste à préserver à tout prix. Il voulait cette simple extension afin de pouvoir donner son verdict sur des affaires qu`il avait jugées en cour de route et il serait malséant de partir sans avoir `closed the file`.

Le refus des Autorités aura pour conséquence que toutes ses affaires devront être reprises depuis le commencement avec d`autres juges comme remplaçants. Ce qui porterait un gros préjudice aux principaux concernés. Cependant avec le Gouvernement de Pravind Jugnauth tout est possible...même les imbécilités les plus drôles. D`autres diront que Balancy ne cadrait pas dans les magouilles de Lakwizin et qu`il faut être vraiment idiot pour croire que le refus d`une extension de 13 jours seulement releverait d`un principe quelconque venait de l`Olympe des Jugnauth. On sait que les juges ne sont pas tous parfaits sinon ils seraient des dieux. Mais le Gouvernement des Jugnauth n `a jamais pu cacher ses irritations et ses préférences par rapport à certains hommes du Judiciaire surtout le chef en partance.

 Nous laisserons au peuple le soin de tirer sa propre conclusion. La question qui reste toujours posée est la suivante : Est-ce que Eddy Balancy était devenu un peu trop gênant au yeux du Gouvernement actuel? N`oublions pas que des affaires concernant les contestations électorales sont en vue et que ce serait un vrai drame pour certains si Balancy avait encore une longue année d`exercice avant qu`il ne parte en retraite. Mais de là à lui refuser une extension de 13 jours ça s`appelle vraiment avoir de la frousse!!!!