LE MENSONGE DE PRAVIND

Dans sa tentative de trop vouloir minimiser ou cacher les accomplissements des autres le Premier Ministre commet des gaffes qui peuvent nous coûter chères sur le plan diplomatique. Lexemple le plus flagrant de cette impair a été donné l`ors de l`inauguration du Radar de Trou-aux-cerfs. En voici les cinq vérités concernant ce projet:

1. Le projet a été initié en 2009 quand le Gouvernement de Navin Ramgoolam a décidé de renforcer notre collaboration avec le Japon qui était déjà actif sur le site de la Montagne des Signaux. En effet la JICA avait travaillé à l`époque sur le problème de glissement de terrain affectant la région de la Butte et ses environs. Le même organisme était aussi engagé dans le domaine de recherhe dans le secteur de la pêche etc. Dans un premier temps la Méteo avait sollicité l`Agence pour une étude de faisabilité et de financement et sous l`impulsion de Navin Ramgoolam un accord fut signé. Notons qu`à cette époque Pravind jugnauth se déclarait `une opposition loyale`aprés sa victoire à la Partielle au No 8 grâce à l`aide du Parti Travailliste et personne n`oubliera cette fameuse scène où Pravind brandissait un drapeau rouge travailliste sur le balcon du SSS Lady Ringadoo à Quartier Militaire!

2. Cependant puisque le sujet concernait la région dans son ensemble la France se montra très intéréssée par le projet surtout à cause des bénéfices qu`il apporterait pour la Réunion. Alors l`aide française (technique) s`ajouta à celle de JICA mais les choses étaient plus complexes que l`on ne pensait. Les données techniques et les simulations devraient se prolonger sur une longue période afin d`être fiables donc la mise en place fut retardée car on ne voulait pas d`un radar approximatif mais parfait. 

3. Quand le moment arriva pour lancer les appels d`offre on constata que les coûts avaient augmenté de manière conséquente et la JICA fut obligé de chercher de fonds additionels, ce qui retarda encore plus le démarrage.

4. C`es donc en 2013, toujours sous le Gouvernement de Navin Ramgoolam ( et après le départ du MSM suite au scandale Med-Point) qu`un accord fut signé entre les Gouvernements japonais et mauricien. Entretemps l`aide japonaise passa de Rs 300 millions à Rs 400millions alors que la Partie mauricienne s`y engageait pour Rs 100 millions.

5. Ainsi les travaux ont pû démarrer et un accord fut signé en 2016 avec le consortium japonais en question. Les travaux ont pris fin en Octobre 2018 mais c`est maintenant que les Jugnauth`s décident de rendre opérationelle la station de manière officielle. Pour eux c`est la timbale politique qui compte...avec les mensonges en plus. Dommage que les médias indépendants semblent prendre cette stratégie infecte à la légère. Qu`on dise au moins la vérité.

Conclusion : Le public a droit à la vérité et surtout la MBC des Jugnauth`s devrait informer ce public qui l`aide à survivre sur les faits tels qu`ils sont. Personne ne demande à cette boîte à propagande orange de faire l`éloge des autres mais au moins au nom de l`éthique si les responsables de la station ont un peu de pudeur, qu`ils présentent les faits simplement.