LE ML ET SES CONTRADICTIONS

Le leader du ML semble être très agité ces derniers temps. Il devrait l`être en toute logique car il n`aurait jamais pensé tomber dans une marmite aussi crasseuse que représente le MSM et ses acolytes. A part le fait que des tireurs en embuscade ne râte pas la moindre occasion pour faire des coups fourrés au ML, il y a aussi ce nouveau phénomène de présenter la campagne comme la force qui fabrique les Premiers Ministres réduisant ainsi le poids des villes à presque celui d`une plume de "poule mouillée"  d`un poulailler croûlant. On est convaincu que les membres du ML ne sont pas du tout d`accord avec une opinion aussi rébarbative et ils sont en train de ronger leurs freins avec rage. Aucun Mauricien sensé ne saurait digérer une aberration pareille. C`est un peu la même situation que celle en Décembre 2014 quand un autre champion auto-proclamé d`une section spécifique des organisations socio-culturelles avait été traité de` bourrique` par le leader du MMM à cause précisement du même genre d`imbécilités que celle qu`on vient d`entendre de la bouche d`un autre de ces marchands de division à l`effet que c`est "la campagne ki faire élection", comme si les citadins ne sont que des bibelots.

 

Il est assez étonnant déjà que le Premier Ministre et leader du MSM prenne toute une longue semaine pour venir éclaircir sa position sur cette affaire, sans pour autant réussir à convaincre qui que ce soit  quant à sa condamnation sans réserves des propos incriminants. Il est clair que Pravind Jugnauth veut gagner sur tous les plans. La stratégie est limpide:il faut faire semblant de ne pas être d`accord avec ceux qui tiennent un tel langage sans les condamner au nom de la liberté d`opinion et de parole. Alors le tour est joué car on se sera arrangé au préalable avec les acteurs concernés que tout cela n`est qu`un jeu politique et qu`il faut le jouer à fond. Sauf que cela ne fait pas l`affaire de tout le monde, à commencer par le leader du ML lui-même. Comment celui-ci va expliquer à ses membres pourquoi il ne faut pas répliquer et condamner sans réserves des propos aussi répugnants qui ne cadrent du tout pas avec la culture héritée par les partisans du ML? Ils s`étaient situés plus à gauche que le MMM et maintenant ils réalisent que le partenaire majoritaire tire le drap d`un seul côté. Il devient difficile de coucher ensemble ainsi. Une démarcation est inévitable . On attend avec impatience les prochaines interventions du leader du ML afin de donner l`occasion aux citoyens de ce pays de juger s`il existe encore au sein du Gouvernement lepep quelques âmes assez honnêtes pour freiner la descente aux enfers d`une société qui avait presque oublié les insultes et les menaces des années 80`s sous le régne de Jugnauth père quand une section spécifique de la population parlait de " Gouvernement dans nou la main "et que les vrais Mauriciens pouvaient à peine respirer, l`air ayant été tellement contaminé par le poison communal.

 

Il faut le dire haut et fort : le temps est venu pour que chaque véritable patriote fasse entendre sa voix et exprime son désaccord total avec n`importe quel charlatan de cirque qui se permet de débiter des insanités sur les façons dont les élections sont déterminées et qui se donnent le droit de décrêter la campagne comme l`unique force qui "fait les rois". Mais comme dit le proverbe :" Si vous voulez que les champs brûlent laissez courir librement dans ses sentiers les plus désinvoltes des râpeurs d`allumettes".

 

B.K