L`ECONOMIE SOUS LES JUGNAUTH`S: FAILLITE TOTALE

On ne badine jamais avec l`économie d`un pays. Si les hommes au Pouvoir n`ont pas la vision ,ni la capacité de faire progresser les fondamentaux d`une économie on est voué à faire face à une catastrophe imminente et inévitable. C`est le scénario qui se dessine à Maurice. En voici les cinq signes qui ne trompent pas:

1. La dette publique a atteint un niveau record dans les annales du pays. Elle a depuis longtemps dépassé le plafond maximal et le pays est entré dans la zone rouge avec la pobabilité que les gardiens de la BM et du FMI  viennent nous faire la réprimande usuelle. Alors suivront les mesures drastiques imposées par les bailleurs de fonds. L`état d`urgence économique sera proclamé mais on va le camoufler sous un terme mois effrayant et on annoncera `une nouvelle restructuration de l`économie`. La vérité est implacable : les Juganuth`s s`en soucient peu. Ils savent qu`ils ne seront pas là dans les mois qui suivent.

2. Les secteurs porteurs de notre économie sont dans la tourmente permanente. Le tourisme, l`industrie, le secteur des services sont en régréssion évidente et aucun plan de sauvetage ou de relance n`est envisagé car les dirigeants n`en ont aucune idée. Pire ils parlent des projets en cours oubliant que c`est à cause des ces pojets-là même que la barque bascule. Le poids des dettes fera chavirer le navire car les chantiers dont on parle ne produisent rien sauf que de fournir les espaces de dévéloppements `productifs`. Mais où sont -ils?

3. Les Jugnauth`s ont cru que le Metro, les Smart Cities et Terminaux Urbains renforcés par des Shopping Malls, vont donner les mêmes résultats que les secteurs manufacturiers, le tourisme, l`agro-industrie, le port de pêche et l`industrie océanique qui ont été mis au placard sinon totalement ignorés. Ils ont misé sur ce qui frappent les yeux au lieu de se consacrer à ce qui fait bouger une économie. Comment donc voulez-vous que le 24/7 pour l`eau ne marche pas, que la SBM fasse des pertes annuelles avoisinant le demi-milliard, la ligne nationale plonge avec une perte d`un miliard de roupies en un an, alors que des dizaines de vols sont annulés et que les voyageurs ne veulent plus entendre parler de notre `Paille-en-Queue`. C`est la pagaille générale car le capitaine est l`otage des crapules qui ne travaillent que pour leurs poches. La `Cuisine`est faite pour concocter des tartes et non pas pour tracer l`avenir d`une nation. Les `mandarins`poussent le pays vers la faillite totale. 

4. On vient d`apprendre que le Gouvernement a décidé de lancer des appels d`offre pour la fourniture de produits pétroliers au pays mettant ainsi fin à un contrat négocié avec Mangalore qui aura duré treize ans sans causer de problèmes au pays. La compagnie indienne nous procurait les sept types de produits à travers une seule filière ce qui représentait une grande économie en termes de contrôle et de coûts. Le produit étant d`ordre stragégique il est indispensable de veiller à ce que le pays tire tous les avantages possibles dans tout contrat ou négociation. La bonne gestion réside dans le fait que l`on ne change pas de fournisseur aussi longtemps que tous les avantages sont intactes. C`est le cas avec Mangalore. Alors il ne peut y avoir qu`une seule et unique raison pourquoi le Gouvernement a décidé de changer la donne et elle est la suivante : Dans le contrat de Mangalore il n`y a pas la moindre possibillité de négocier de commissions sur l`achat. Au contraire c`est précisement pour cette raison là que le contrat a eu une vie aussi longue. Personne avant n`a eu l`audace de bouger dans la direction de `négociation mercantile`. Cependant les Jugnauth`s pensent autrement. A la veille d`être bottés hors du Pouvoir certains pensent pouvoir trouver par ce moyen une sécurisation financière pour le grand voyage dans le desert.

5. La décision sur Mangalore nous ramène à cette fameuse affaire de `Safe City`. Personne au Gouvernement n`a fourni les explications nécéssaires sur le pourquoi de ce projet sauf que ce qui semble totalement ridicule. Mais il s`agit quand même de Rs 19 milliards que les contribuables auront à débourser sur 20 ans. Qui nous dit que tout a été fait dans les règles de l`éthique? Où en est la transparence? Pourquoi veut -on cacher les choses?

Conclusion: Le peuple a raison. Il commence à descendre dans la rue. Personne ne pourra arrêter l`artillerie populaire. Pour éviter d`être lapidés ou gilflés en public les membres du Gouvernement gagneraient à se laisser guider par le bon sens. Cela signifie des `élections générales`le plus tôt possible!