LES GAFFES S`ACCUMULENT AVEC LES JUGNAUTH`S

Les gaffes ne finiront jamais avec les Jugnauth`s. C`est devenu le mode de gouvernement typique de `papa-piti`. Voici cinq exemples de ce que les connaisseurs appellent `the Jugnauth trade mark`.

1. Deux licences de radio privée ont été accordées à deux proches du Gouvernement des Jugnauth`s et du MSM. On est unanime à conclure que les dès étaient pipés dès le départ. L`organisme qui octroie ces licences est censé être indépendant mais personne n`y croit. Le président avait agi comme `Campaign Manager`de l`alliance des Jugnauth`s en 2014 et il fut dans un premier temps casé au Ministère du Logement comme conseiller. Le but est clair. Le Gouvernement veut mettre de son côté le maximum d`organes de propagande possible car il sait que la prochaine joute électorale sera largement influencée par les ondes et les réseaux sociaux. Alors puisqu`ils sont au Pouvoir ils veulent tout accaparer.

2. Pour détourner l`attention du public loin des scandales qui l`accablent le Gouvernement persiste avec une `Réforme Electorale `bidon`, et qui est condamnée à rester lettre morte ne pouvant pas récolter la majorité de 3/4 réquise par la loi. Alors on fait tout ce cinéma pour la galerie et pour créer une diversion importante pour les dirigeants au Gouvernement. La colère populaire est tellement grande que certains députés appartenant au Gouvernement ne peuvent plus se rendre dans leurs circonscriptions de peur d`être malmenés comme cela a été le cas avec Ramkaun au No.5 récemment.

3. Un voyage aller -retour entre Maurice et les Etats -Unis qui coûte près d`un million de roupies en billet sortant des fonds publics, c`est le privilège et l`exploit d`un conseiller au PMO, qui était un parfait inconnu en politique jusqu`à ce que la Cuisine le recrute dans son équipe. C`est dire de quelle médiocrité est faite cette bande censée orienter la politique du pays. Mais l`histoire ne se termine pas là. A quoi aura servi ce voyage au pays de Trump? Personne n`arrive à en donner une réponse convaincante. Alors il faut simplement conclure que les protégés des Jugnauth`s se permettent de faire ce qu`ils veulent. Comme dans le passé ils disent `Guvernman dan nu lamain`. Et personne ne peut rien contre eux. 

4. Tout le monde est d`accord que le délit de Tarolah qui faisait tourner sa langue de manière indécente sur les réseaux croyant éveiller des pulsions de l`autre côté, représente la chose la plus répréhensible qui soit dans le cercle des gens décentes. D`autant que cet exploit`sextobatique`avait été fait alors que l`Assemblée était en pleine séssion et dans l`enceinte de notre auguste Parlement. Le Bureau du DPP a raison de dire qu`il existe un` prima facie case `mais c`est à la Speaker que revient le droit de prendre les actions nécéssaires. Alors qu`attend la Speaker? Mais plus que tous c`est le peuple qui attend de voir si ce sera comme toujours la même histoire....de cover-up.

5. Le tapage médiatique autour de la `robottte` Sophia, il faut la nommer telle car elle n`est rien d`autre qu`une `marionette mécaniquement sophistiquée` selon les termes de l`éminent chercheur en `IA` chez Facebook, Yann Le Cun, nous aura fait passer pour des bourriques aux yeux du monde entier alors que les conseillers idiots du PM, ont fait croire qu`on avait sur notre sol le premier prototype de l`humanoïde de la planète. On a aussi omis d`expliquer pourquoi `Sophia` porte la nationalité saoudienne, qui devrait normalement interpeller le plus naïf des hommes. Quand MBS lançait son fameux projet de `Vision 2030` pour faire croire au monde qu`il allait lancer son pays dans la modernité on lui a proposé l`idée d`adopter cette `poupée mécanique` et la chose fut faite. Ne soyez pas étonné que cette même Sophia ne pourra rien dire sur le meurtre de Khasoggi commandité par son parrain MBS car comme le dit Le Cun, cette `Robotte`(le genre féminin s`impose), "n`a aucune opinion,aucun sentiment et ne comprend pas ce qu`elle dit". Pire quand son concepteur David Hanson, lui avait posé la question `Do you want to destroy the human race?` et lui souffla la réponse à dire `non` elle répondit "Ok I`ll destroy the human race", une manière de confirmer que Sophia n`était en réalité qu`une marionette mécanique. Donc il n`y avait aucune raison de donner à cet évènement l`ampleur qu`on a vue . Le résultat au final est ceci: On est devenu , le temps de cette présentation, la risée du monde. Ces conseillers médiocres au PMO devraient refaire leur connaissance en matiére de `IA` auprès de ces brillants programmeurs mauriciens qui peuvent même fabriquer un robot pour diriger notre Assemblée Nationale où on verrait une Maya`robotisée` présider sur les débats et autres gestes interdits comme la `languerobatique ` de Tarolah. La médiocrité de ce Gouvernement n`a pas de limites.