LES JUGNAUTH PAYENT POUR LA DEMAGOGIE

La démagogie est un piège dans lequel tombent ceux qui s`en servent. Les Jugnauth ont vociféré un tas d`insanités à l`encontre de Navin Ramgoolam et son Gouvernement. On relève les cas les plus connus qui avaient été les objets de critiques des plus acerbes. Sous les Jugnauth les mêmes faits se répètent et ils doivent maintenant présenter des excuses s`ils ont un peu d`amour propre. Au cas contraire le peuple comprendra que les Jugnauth n`ont aucun sens de l`honneur. Ils aiment seulement s`acharner contre ceux qui leur font ombrage car ils n`arrivent jamais à atteindre leur niveau.

1. Le gouvernement des Jugnauth vient de signer deux contrats pour la fourniture de produits pétroliers avec `Vitol Bahrain` et `Petro China` après la résiliation du contrat `BETAMAX` sous prétexte de manque de transparence. Cependant les Jugnauth refusent de révéler les termes des deux récents contrats signés par eux en invoquant la confidentialité. En effet voici les clauses acceptées par les Jugnauth:

     18. " The parties must agree to maintain any and all confidential information acquired, gained or otherwise received by either party, which are not publicly available or accessible,in strict confidence and not to disclose any such confidential information to any third party without consent of the other party".

Le contrat est d`une valeur de Rs.14 milliards et a été alloué sous l `emergency procurement` alors que l`on savait depuis 2015 quand le contrat avec Betamax allait expirer et que si les Jugnauth avaient l`intention de ne pas le renouveler ils le savaient eux aussi depuis belle lurette. Le recours à l`emergency procurenment` n`aura été qu`un subterfuge pour sauver la face sinon le pays aurait été confronté à une grave pénurie entraînant dans son sillage la chute fracassante de la dynastie Jugnauth. 

Les deux contrats sont opaques. Si les Jugnauth ont tellement horreur de l`opacité pourquoi n`ont-ils pas apporté plus de lumière sur les deux contrats qu`ils viennent de signer? Comment saura-t-on si les deux contrats `Jugnauth`ne cachent pas des éléments indignes.

2. Le Gouvernement des Jugnauth s`était acharné contre les fissures apparues sur l`autoroute `Terre-Rouge/Verdun`et il avait émis de virulents critiques contre le Gouvernement de Navin Ramgoolam à ce sujet. Les Jugnauth ont pris 4 ans pour réparer 2kms de route alors que la construction de la route elle-même s`étalant sur des dizaines de kilomêtres aura pris moins que ça. Mais le gros problème est le suivant: le petit bout d`auto-pont de `Decaen`qui a été construit sous le Gouvernment des Jugnauth entièrement et piloté par le Monsieur `Connetout` Bodha vient de révéler des fissures que les Autorités ont essayé de colmater dans un premier temps,mais le consultant ne voulant pas devenir un outil politique, le Gouvernement a été obligé de rendre public le problème en question. Maintenant c`est connu. L`auto-pont Decaen est sous surveillance et en cours de réparations qui ne vont pas se terminer d`un seul coup car le problème doit être soumis à une surveillance constante. Si tant est que les automobilistes évitent désormais le pont des Jugnauth et de Bodha afin de ne pas terminer leurs voyages un peu plus loin dans les lits de l`hôpital Jeetoo. Quand on pense que le Métro Express passera à côté alors on a des frissons. Voilà ce que les Jugnauth nous donne comme exemples en matière de gestion. 

Le peuple n`est pas dupe. Il réalise que les Jugnauth sont forts en démagogie mais des médiocres dans le domaine de la bonne gouvernance. La démogagie a ses prix!

3. Les Jugnauth avaient fait beaucoup de bruits sur l`augmentation des coûts de certains projets sous Navin Ramgoolam. Mais sous leur Gouvernemnt c`est pire. Le complexe de Côte d`or est sorti de Rs. 1 milliard pour arriver à Rs.5milliards alors que le projet` Chebel/ Sorèze` accuse déjà une augmentation de Rs155 millions avant même le démarrage réel de la structure. Les experts sont d`avis que le taux d`augmentation ira croissant car l`empressement des Autorités pour des raisons politiques n`aura pas permis une évaluation réelle des coûts. Donc il faut s`attendre à ce que le coût final soit le double  du chiffre avancé à ce stade.

Conclusion: On a l`habitude de dire qu`il ne faut jamais cracher en l`air. Aucun Gouvernement ne mérite plus ce dicton que celui des Jugnauth. Papa et piti payent le prix de leur démagogie mais malheureusement c`est le pays entier qui en fait les frais. Alors le peuple a raison de dire dès maintenant que ce Gouvernement là `bizin aller pli vite ki possib`.