LES LARMES ET LE SANG

Les larmes versées par la PPS Rubina Jaunbaccus Jadoo (RJD) auront poussé beaucoup d`observateurs à se poser de multiples questions. C`est lorsque ces personnes sont confrontées à la véritable dimension de leurs forfaits que certains (nous disons bien certains) réalisent l`ampleur des dégats que leurs actions auront pu causer à de milliers d`êtres humains, hormis les trafiquants qui , au contraire tirent de gros bénéfices de leurs infâmes commerces. Mais les larmes ne seront jamais assez pour guérir les blessures et les souffrances de milliers de familles qui ont été les victimes sans défense du Gouvernement auquel appartiennent des gens tels que Jaunbaccus, Gulbul, Teeluckdharry etc et les proches du MSM à divers niveaux. Surtout les têtes d`affiches comme Anerood, Pravind et Soodhun.

 

Commençons par le démantèlement de la BAI. On connait le drame; on a vu les souffrances des victimes de cette décision qui pue la vendetta et on a témoigné de leur désespoir et leur détermination de lutter jusqu`au bout pour obtenir leurs dûs. La grève de faim n`aura été qu`un aperçu de ce même désespoir. Tandis que les Jugnauth, leurs proches et les institutions qu`ils contrôlent faisaient des retraits massifs avant que le Bramer et toutes ces unités subsidiaires ne s`écroulent, les pauvres investisseurs qui n`avaient pas eu de `privileged information`comme les Jugnauth voyaient, impuissants, leur argent se volatiliser dans l`air. Les clients du SCBG étaient de la même manière et avec la même désinvolture, jetés en pâture sans que les Autorités leur expliquent honnêtement la cause de leur malheur. En plus Anerood Jugnauth a eu le culot de déclarer que des gens comme ça méritent ce qui leur arrive car ils seraient des spéculateurs trop gourmands. Et lui alors pourquoi avait-il placé son argent chez Bramer? Après le désastre provoqué par la soif de vengeance le Gouvernement lepep promet maintenant de payer les détenteurs du SCBG selon une formule totalement arbitraire et injuste. Une partie recevra 100% et d`autres entre 50 et 70%. Pour les clients de Bramer Asset il n`y a rien pour le moment. Aucun Gouvernement qui se targue de Justice au monde ne saurait avancer une proposition aussi absurde. Mais on est à Maurice sous le règne des Jugnauth et leurs rapaces, donc il faut s`attendre à tout.

 

Quel homme sur cette terre acceptera qu`on lui rembourse une fraction seulement de son investissement alors que les fonds dans lesquels il avait investi marchaient très bien et étaient en règle avec tous les Organismes régulateurs du pays? Ce n`est que quand le Gouvernement lepep a pris des décisions sans passer par la voie légale que la catastrophe a eu lieu. Dawood Rawat aurait fait le nécessaire si on le lui avait demandé dans les paramêtres des réglements. C`est parce que Anerood , Vishnu et Basant Rai savaient que le patron de la Bai et Bramer ferait exactement cela qu`ils ont décidé de fermer la Banque Bramer à Minuit! Les révélations de Roshi Bhadain ne viennent que confirmer ce que les connaisseurs savaient déjà. Ils voulaient se venger et pour cela il fallait agir `as they did`. Qu`ils soit millionaire , petit porteur ou simple spéculateur, aucun citoyen de ce pays ne peut être pénalisé à cause de la faute des autres c-a-d les dirigeants du pays. Ils voulaient la peau de Navin Ramgoolam mais fallait -il pour cela qu`ils sucent le sang de milliers d`innocents comme ils l`ont fait?

 

Le crime est d`autant plus crapuleux que pendant ce temps là les autres compères du même Gouvernement malpropre s`adonnaient à coeur joie à une autre pratique encore plus infecte: devenir les défendeurs de redoutables trafiquants et leurs associés ou complices afin d`en récolter des millions.Nulle explication ne pourra convaincre l`opinion publique que ces avocats là "were only doing their duties" car ils ont prêté serment pour défendre "every human being on earth". Chaque profession possède sa déontologie propre. Le trafic de la drogue est non seulement illégal mais IMMORAL. Un professionel qui a un sens de valeurs morales sait comment faire son choix quand il s`agit de choisir entre le bien et le mal. Ceux qui courent après les richesses accepteront de défendre les malfaiteurs à coup de millions. Ils viendront ensuite dire que c`était leur devoir. Mais combattre le mal n`est -il pas aussi un devoir? Or donc comment combattre le mal si en même temps toute la bande de nos avocats qui se cachent derrière le sens du devoir font tout pour aider ces mêmes malfrats à se tirer d`affaires pour pouvoir continuer avec leur "dirty business" et remplir ainsi les coffres-forts de ces mêmes défendeurs professionels?

 

La vérité est que certains sont tellement obsédés par l`idée de s`enrichir le plus vite possible qu`ils jettent par dessus bord toute considération d`ordre éthique. Et ces noms qui font la parade devant la Commission sur la drogue font partie de cette bande d`obsédés. "Morality does not mean anything to them; only money counts" C`est ainsi qu`ils se retrouvent dans le même panier. Le MSM est le refuge idéal des malfrats et on n`a qu`à voir les tonnes de scandales qui innondent ce Gouvernement pour comprendre pourquoi les larmes de cette dame du MSM ne pourront émouvoir personne. Par ailleurs elle est aussi député d`une circonscription de Port Louis. Elle a été partie prenante dans toutes les décisions de ce Gouvernement. Comme Husnoo et Soodhun elle a donné un grand coup de main à Anerood Jugnauth pour écraser les marchands ambulants de la capitale. Rubina verse des larmes mais elle mange bien et gagne sa vie royalement. Mais sait-elle au moins ce qu`auront enduré ces centaines de marchands qui ont été dépourvus de leur unique source de gagner leur vie. Combien parmi eux n`ont pas trouvé de quoi se nourrir pendant le mois du Ramadhan et combien sont tombés dans la misère absolue au point de ne pouvoir subvenir aux besoins de leurs familles et assurer l`éducation de leurs enfants. Tous ceux qui connaissent Anerood Jugnauth savent qu`il n`a jamais pu cultiver de bonnes relations avec une section particulière de la nation mauricienne. Son attitude envers Dawood Rawat et les marchands ambulants de Port Louis s`inscrit dans cette même ligne. En Inde nous avons Modi et le Yogi qui ne cachent pas leur politique peu louable envers une communauté spécifique. Ici il y a Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth. Ils sont pareils car le fils n`a jamais osé remettre en question la politique du père, sinon faire pire! 

 

Alors les larmes de RJD ne valent rien. Ce qui nous interpelle par contre c`est le sort de ces milliers de victimes de la BAI, BRAMER,SCBG, Marchands destitués et désespérés. Comme ils le disent très bien eux-mêmes :"Dans nou lizié c`est pas larme mais disang ki coulé"

 

Ils sont tous coupables de ces souffrances. Les Jugnauth,et le Gouvernement lepep dans son ensemble, le MSM et tous ceux qui le soutiennent, les"viré mam" de 2014 et tous ceux qui aujourd`hui cautionnent cette bande d`asoiffés et d`affamés.. tous sont responsables et méritent les malédictions que ces pauvres victimes envoient sur eux chaque jour. Nous pouvons reprendre les propos d`une de ces victimes prononcés d`une voix déchirée par le désespoir et dont le coeur a saigné de douleur:" zordi zonne rasse nou bouché manzé et zotte dire ki nou mérite ceki pé arive nou. Mais ène zour pou vini kot zotte pou bizin ranne compte. Ceki fer dominère bizin payé!"