LES SCANDALES QUI N`EN FINISSENT PAS

Les scandales s`accumulent toujours sous le Gouvernement des Jugnauth. Anerood Jugnauth nous avez promis de mettre de l`ordre pour ce qui est de la corruption et des bribes aux politiciens et leurs agents. Or donc au vu des évènements et des révélations qui font surface chaque jour on croirait plutôt que les scandales ont augmenté de manière fulgurante sous les deux Jugnauth. Certains avancent même que s`il y a une chose qui a bien augmenté sous le Gouvernement lepep c`est bien les scandales. Malheureusement ce n`est pas bon pour` lepep` car la souffrance des gens augmente en même temps. Le dernier en date est le cas rapporté par le Sunday Times de Dimanche 4 Juin. Il s`agit selon cet Hebdomadaire d`une tentative de soutirer de l`argent d`un investisseur indien basé à Dubai. En effet selon cette information l`homme d`affaires et CEO de `Garware Infra Projects Ltd, allègue que, suite à des sollicitations de la part du Ministre et de son intermédiaire, un certain Siddick Khodabux, membre du MSM et un nominé politique au sein de la LGSC, il aurait remis la somme totale d`un million de roupies au Ministre en mains propres en deux tranches. On lui aurait fait croire que le Ministre avait des soucis financiers et qu`il avait besoin de cet argent qui serait considéré comme un emprunt remboursable dans trois mois.

 

Des échanges SMS entre le CEO et les deux personnes concernées ont aussi été publiés et il est difficile de pas y porter foi. Il est donc impératif que le Leader du MSM et Premier Ministre du pays prenne les actions nécéssaires tout-de-suite pour faire la lumière sur toute cette affaire. Ajoutons que même s`il s`agit d`allégations il serait quand même bon d`initier une enquête en bonne et dûe forme pour ne pas pousser les Mauriciens à tomber dans le désespoir absolu quant à l`avenir de notre pays.

 

Attendons voir ce qui en sortira de cette énième révélation qui ne fait que s`ajouter aux centaines des cas déjà mis au jour par les médias y compris notre plateforme dont la mission reste la même:" Garder en éveil la conscience du peuple". 

 

*image from Sundaytimes Mauritius