L`IMPLOSION DU MP : RIEN DE SURPRENANT

Les dissensions au sein du `MP`ne doivent surprendre personne sauf les naïfs. Il n`y a que deux Partis politiques dans ce pays qui peuvent se vanter d`avoir une adhésion forte et durable.

 

C`est ce qu`on appelle des `hard core followers`. Ces deux Partis sont le PTR et le MMM. Le PMSD et le MSM ne représentent pas gand`chose en termes de poucentage de l`électorat.Encore moins des troisièmes larrons à  l`exemple du MP. Tous ces démissionaires avaient des agendas propres à eux selon l`ambition de chacun.

 

Le plan qu`ils mijotaient dans la tête était simple: L`alliance Lepep avait gagné les élections de 2014 non pas parce que l`électorat avait été séduit par son programme et son équipe (les deux ne valant rien) mais parce que la formule présentée par l`autre alliance n`était pas acceptable à l`électorat majoritaire. Donc il était clair que le nouveau Gouvernement serait instable et certains pourraient être poussés vers la sortie. L`ancien camarade Ivan s`arrangerait pour persuader Jugnauth à faire de la place pour ceux qui, comme lui, auront touné le dos au MMM, et surtout Bérenger.

 

Dommage que les cibles visées se sont révélées beaucoup plus coriaces car certains ont préféré subir les plus pires humiliations au lieu de se faire éjecter en dehors du Gouvernement. Le spectacle est vraiment affligeant: non seulement nous avons des jouisseurs invétérés à l`intérieur  mais voilà qu`une bande d`aspirants jouisseurs se demène comme des petits rongeurs pour aller manger leurs " bouttes" eux aussi ! La scéne politique sera bientôt marquée par des développements burlesques qui sont sûrs d`interpeller plus d`un Mauricien tout en provoquant leur colère au point de crier :"enough is enough" !!

 

B.K