L`IMPUISSANCE DU GOUVERNEMENT DES JUGNAUTH

Autant les Jugnauth veulent démontrer qu`ils sont forts et inamovibles aux yeux du public et surtout devant leurs adversaires connus, autant ils sont impuissants devant certains malfrats de leurs propres troupes qui non seulement se fichent d`eux mais vont jusqu`à les défier dans de nombreux cas. Prenons le numéro de cinéma que vient de nous faire le` Mister Bal Kuler`. Il prétend qu`il y aurait complot contre lui et il pointe du doigt l`ancien Directeur de l`ICAC. Il reproche à celui-ci de n`avoir pas pris en compte les observations provenant du Bureau du DPP. D`après son interprétation celles-ci seraient en sa faveur alors que l`avis se limitait seulement à une `opinion`à l`effet qu`une enquête plus poussée pourrait aider à mieux cerner l`affaire. Ce qui est loin d`être un avis contraire et il reste non-obligatoire. L`ICAC doit travailler en toute indépendance y compris du DPP, qui d`ailleurs prend le relais seulement quand l`ICAC le lui demande .

Alors les questions suivantes s`imposent-

1. Le comportement de Dayal accompagné de son avocat Rutnah pour parler à la presse un Dimanche après-midi et évoquer la théorie de complot contre sa personne , accusant directement l`ancien Directeur de l`ICAC , donc indirectement le Premier Ministre aussi, interpèlle tous les Mauriciens soucieux de l`indépendance  de nos institutions. Quelle sanction le Gouvernement et le MSM vont prendre à l`encontre de ces deux `fatras` de la classe.

2. L`acte de Dayal est une insulte au Premier Ministre qui est aussi leader du Parti dont Dayal est membre. Quant à Rutnah il est membre du ML , un partenaire du Gouvernement. Les deux sont appellés à suivre la discipline de leurs Partis respectifs. Il est clair que ni l`un ni l`autre avait informé leurs leaders de ce qu`ils allaient pondre devant les journalistes. Leur acte a été qualifié de ridicule et personne n`a vraiment pu saisir à quoi les deux compères voulaient en venir. De quel complot il s`agissait et qui sont les comploteurs ? Que vont faire les leaders des Partis concernés ? Vont-ils comme toujours faire comme si rien ne s`est passé alors que tout le monde sait qu`il s`agit d`un délit très grave mettant en doute la crédibilité de l`ancien Directeur de l`ICAC ainsi que le Premier Ministre qui l`avait nommé?

3. Pourquoi les Dayal, Rutnah, Teeluckdhary et Boygah ne sont pas sanctionnés par les leaders alors que d`autres en ont payé le prix pour moins que ça en d`autres temps? Les Jugnauth ont-ils si peur d`élections partielles ou , le cas échéant d`élections anticipées, qu`ils préfèrent passer pour des `lâches` devant des récidivistes politiques à l`intérieur de leur propre Gouvernement ? En passant il faut noter que Dayal a été au contraire récompensé par un joli pactole de Rs. 15 millions.

Conclusion- Inutile d`essayer de détourner l`attention avec le Métro, Côte d`Or, ou autre Chagos....les dès sont jetés ...et il est temps que les Jugnauth réalisent que la dignité a encore un sens dans ce pays et les vrais `zommes`préfèrent perdre une bataille que de se cacher comme des lâches derrière les dos de ceux qui n`ont aucun sens de l`honneur.