Megh Pillay, un de nos plus brilliants gestionnaires, evincé comme CEO de Air Mauritius, parcequ'il refusait de danser au rythme de nos tout puissants