Megh Pillay - Victime de la guerre des clans Jugnauth

Seulement huit mois après sa nomination, Megh Pillay n'est plus le "Right Man at the Right Job".  Cette décision a été prise par un nombre restraint des membres du conseil d'administration: des fonctionnaires et un conseiller spécial du Premier Ministre.  Et de venir dire "Mo pas conne narien ladans", vient confirmer que SAJ n'est plus maître à bord et que cette décision ne vient pas de SAJ.

 

Le fait d'avoir maintenu un comité disciplinaire contre Mike Seetaramadoo, 'ex-Executive Human Resource & Organisational Development "promu" en javier 2016 par Arjoon Suddhoo au poste d'Executive Vice President Commercial & Cargo Megh Pillay est allé trop loin.

 

Le premier point litigieux en ce qui concerne Mike Seetaramadoo, c'est le fait d'avoir ratifié un accord avec le ministre de la fonction publique Alain Wong pour que les ministres, fonctionnnaires et leurs proches puissent beneficier d'une réduction de 15% sur les billets d'avions sans consulter la direction d'Air Mauritius.

 

Autre point litigieux est le fait que Mike Seetaramadoo a failli causer une grêve des pilotes en supprimant un privilege qui leur permet de voyager gratuitement durant leur congé sur les vols d'Air Mauritius encore une fois, sans l'aval de la direction.

 

Il nous reste à voir maintenant ce qui se passera dans l'affaire Seetaramadoo v/s Air Mauritius après le limogeage de Megh Pillay. Le Ministre de la bonne gouvernance est là pou nous en dire plus à moins que lui aussi "pas conne narien ladans"

 

P.P.