MESSAGE DU DR. NAVIN RAMGOOLAM, LEADER DU PTR.

Le Message du leader du Parti Travailliste , qui peut être consulté sur les réseaux, a été acceulli par une vague d`approbation unanime parmi la population. Avec son calme habituel et d`un ton sobre rempli de sérénité, Navin Ramgoolam a conquis les coeurs des Mauriciens qui passent sans aucun doute par des moments très pénibles sur tous les plans. Le leader du Parti Travailliste a eu raison de rappeller à nos citoyens la nette détérioration de notre qualité de vie sous le Gouvernement actuel. En l`espace de deux années Le Gouvernement de Jugnauth a démoli tout ce que le Gouvernement de Navin Ramgoolam avait construit pendant près de dix ans.

 

Le chômage a atteint un niveau térrifiant, les acccidents de la route n`ont cessé d`augmenter depuis début 2015, la criminalité , les vols, les délits liés à la drogue ont accusé une montée fulgurante ,révélant en même temps des ramifications ahurissantes au sein de la Police, menant à la suspension de plusieurs policiers. L `insécurité est devenue un énorme problème dans le pays et c`est le peuple qui en fait les frais. La corruption, le népotisme et les passe-droits, sont désormais des choses normales pour ce Gouvernement. L`utilisation abusive de la délégation de pouvoir pour des recrutements par la PSC aux Ministères, a été fortement condamnée par le leader et il a promis d`annuler cette pratique avec le retour du Parti Travailliste au pouvoir.

 

Navin Ramgoolam a aussi fait ressortir que notre pays a été réduit à une sorte de propriété privée appartenant à la famille Jugnauth. L`ors du dernier recrutement dans la force policière Anerood Jugnauth s`est arrangé pour l`embauche de "nou dimounes" même s`ils n`en étaient pas qualifiés. Certains policiers déjà suspendus ont été repris sur le seul critère qu`ils sont les hommes de Jugnauth. Ainsi on y voit s`installer à Maurice le régne des "Tontons Macoutes" comme à l`époque de Duvalier au Haiti. Le POTA , le Prosecution Commission Bill, la persécution du DPP pour le rendre plus servile et moins indépendant, l`acharnement contre l`ancien PM, le démantèlement de la BAI, le traitement infligé à Betamax ainsi que le limogeage de Megh Pillay à Air-Mauritius sont les preuves flagrantes d`une dérive totalitaire et la poursuite sans relàche d`une politique de" vendetta" typique des Jugnauth`s.

 

Le leader du Parti Travailliste  n`a pas manqué de saluer la décision du PMSD de quitter le Gouvernement pour empêcher la mainmise totale sur les appareils dirigeants de notre pays. Cependant il aussi exprimé son regret quant à certains députés qui seraient sur le point d`aller se joindre à cette bande de jouisseurs que le peuple n`arrive plus à supporter. Le leader a rassuré la population de la volonté et la détermination du Parti Travailliste de se battre pour libérer le pays du joug de ce régime en nette perte de vitesse. Le Parti s`est ré-inventé et c`est avec une équipe, où les jeunes et les femmes auront une place prépondérante, qu`il partira à nouveau à l`assaut pour redonner à l`Ile Maurice son espoir et sa sérénité comme c`était auparavant. Le peuple vit dans l`angoisse permanente et il aspire au changement. Le leader a eu une pensée spéciale pour les faibles et les démunis de notre société et il a promis de se porter aux premiers rangs de la bataille qui s`engage dès maintenant pour la libération de notre pays.

 

C`est par un appel d`unité et de courage que le leader du Parti Travailliste a cloturé son message à l`adresse de toute la population mauricienne. Il sera toujours à ses côtés et la victoire n`est pas loin.

 

B.K