METRO EXPRESS: LES RESERVES SONT JUSTIFIEES

Les réserves exprimées par tous les connaisseurs sur le Métro Express des Jugnauth sont totalement justifiées. En voici cinq raisons :

1. Pour commencer il faut souligner que les deux Jugnauth étaient contre le projet du métro tel initié par le Gouvernement de Navin Ramgoolam mais qui fut mis en veilleuse à cause des nombreux zones d`ombre et surtout par la non fiabilité du projet dans le contexte spécifique du pays.Il faut donc se poser la première question: Pourquoi et comment ces deux ennemis acharnés du Métro sont arrivés à changer d`avis? Certains pensent que` enan largent ki finne marsé`. Mais cela ne rend pas le projet fiable pour autant.

2. Dans les pays où de tels projets ont été mis sur pied la période d`attente entre les premières fouilles pour accomoder les pilotis et autres structures et le démarrage des travaux effectifs est de cinq à dix ans. Les experts sont d`avis qu`il faut impérativement donner du temps pour que le sol se stabilise et que les données collectées sur une longue espace de temps garantissent une meilleure évaluation des risques potentiels et permettent ainsi d`inclure dans l`ossature finale les mesures correctives nécéssaires pour parer aux dangers. A Maurice on fait tout à la vitesse grand `V` juste pour des motifs électoralistes. Le danger est réel pour l`avenir.

3. Les travaux ont été faits sans une analyse adéquate des impacts du projet dans le long terme. Les constructions qui se trouvent à quelques mêtres des rails et presque sur le même niveau subiront des vibrations continues et devront éventuellement étre démolies à cause des dangers d`implosions comme dans les cas du `Twin Towers`. Les normes exigent que le niveau des rails sur lesquels passera le `Métro`devra être 4 fois plus haut que les maisons etc et la distance entre les blocs de maisons et le `track` devra être d`au moins 20 mêtres ou plus selon la topographie des endroits concernés. Le projet des Jugnauth ne respecte aucune de ces normes et la catastrophe à venir ne saura être évitée.

4. Les tests effectués sur le court trajet ont déjà démontré que les risques sont réels. On essaie de colmater car la distance entre les deux gares de départ et de l`arrivée étant assez courte, on pense que les corrections pourront s`effectuer en cours de route. Donc l`opération effective sera elle-même une période de `test`!! Le déraillement n`est pas loin.

5. Le trajet entre Rose-Hill et Port Louis prendra un minimum de 15 minutes sans arrêts et plus de 25 minutes avec deux arrêts ou plus. A cela il faudra ajouter la période d`attente entre deux passages qui sera de 15 minutes. Ce qui fait que le voyage le plus rapide par le `Mêtro` des Jugnauth sera de 30 minutes. Le bus `Express` entre RH et PL prend 20 minutes. Qui a intérêt de voyager par le `Métro`si ce n`est que pour une seule fois `pou gagne ene ti nissa`? Alors comment rembourser les 25 milliards de roupies que le projet des Jugnauth aura avalé dans le temps? 

Les Jugnauth s`en fichent. Ils savent qu`ils ne seront pas là l`an prochain. Alors la phrase `largent finne marsé` prend tout son sens!