MSM ET SES CASSEROLES

La dépositon de Tisha Shamloll, la jeune collaborartice de Raouf Gulbul , devant la Commission sur la Drogue aura été des plus édifiantes pour la population mauricienne. On est maintenant mieux éclairé sur les rouages utilisés par les proches du MSM afin de se donner un air respectrable alors qu`ils s`adonnent à des besognes peu louables. Tout le monde sait que Raouf Gulbul est un des avocats de Pravind Jugnauth et il est un candidat battu du MSM l`ors des dernières élections dans la circonscription No. 3. En plus il est le Président de la Gambling Authority et de la Law Reform Commission. Mais les révélations de Shamloll doivent mener à des actions immédiates en attendant que les faits soient établis. On ne peut plus faire semblant comme si les affaires accablantes qui viennent d`être révélées ne sont que des faits divers. Elles sont trop graves pour permettre à Gulbul de rester aux postes qu`il occupe. Il est impératif qu`il démissionne immédiatement et qu`il vienne donner sa version des faits devant la Commission en sa capacité de simple citoyen et avocat de profession. S`il ne le fait pas Pravind Jugnauth devra l`obliger à le faire , si au moins celui-ci possède un peu de courage et surtout d`amour propre.

 

Le public doit pouvoir juger et tirer ses propres conclusions. En voici les faits :

 

  1. Me Shamloll a révélé que ses contacts avec les prisoniers condamnés pour trafic de drogue se faisaient sur les instructions de son Senior Gulbul. 
  2. La campagne de Gulbul au No.3 en Dec 2014 aurait été financée par de l`argent provenant de sources douteuses. Veeren et Curpen, deux trafiquants en prison, lui auraient confié avoir aidé Gulbul financièrement. On cite aussi un chiffre de Rs. 5 millions qui pourrait représenter seulement une partie de la somme globale.
  3. Elle a confirmé que sa relation avec Gulbul avait dépassé le cadre professionel et qu`elle a même voyagé avec l`avocat jusqu`à la Réunion pour un séjour de deux jours.
  4. Il s`agirait clairement donc d`une aventure amoureuse à laquelle Trisha Shamloll aurait voulu mettre un terme mais qui aurait été mal pris par le principal concerné. Pour prouver ses dires la dame a produit les appels qu`elle aurait reçus et de préciser que Raouf Gulbul était "jaloux et obsédé".

 

Il est donc évident que le MSM ainsi que le Gouvernement lepep sont devenus des refuges pour ceux qui veulent se faire couvrir par un voile de respectabilité fictive. Cela a toujours été le cas quand Anerood Jugnauth est la seul maître à bord. Des alliés comme le MMM ou le RMM dans le passé lui freinait beaucoup dans ses manoeuvres, mais quand il avait les mains libres c`était le chaos. Le fils semble avoir dévéloppé la même culture. Il faut qu`il nous prouve le contraire. On s`attend par exemple qu`il prenne les actions nécéssaires dans ce cas précis. Sinon on sera obligé de conclure que le petit Jugnauth est un simple homme de paille.