MSM/ML - L`ARRANGEMENT DE CHEFS DE GANG

La situation au sein du Gouvernement MSM/ML n`est pas ce que nous fait voir la façade. Une colère couve derrière la semblance de calme affiché par les principaux concernés. Si Collendavelloo avait ne serait-ce qu`un millième du sens de l`éthique qui l`avait poussé à démissioner du Parlement, dans les années 80`s, pour la simple raison qu`il avait parrainé le notoire Sol Ketzner en relation avec sa demande de nationalité mauricienne, il aurait quitté ce Gouvernement il y a très longtemps. 

 

Mais les temps changent et certains hommes aussi. Malheureusement nombreux sont ceux qui changent pour le pire. C`est le cas de Collendavelloo et de Pravind Jugnauth. Accompagnés en cela par tous leurs suiveurs. Le MSM et le ML n`ont aucun droit moral de se proclamer `socialiste`comme ses petits roquets nous veulent faire croire à chaque rencontre avec la presse. Ils se disent militer pour le peuple alors que dans les faits on voit la répréssion continue contre les marchands qui cherchent à gagner leur vie honnêtement, le mépris à l`égard des PME`s, l`indiffénce en face des doléances des syndicats, la préférence pour les projets haut de gamme alors que chaque région du pays est devenue une victime potentielle des dégâts catastrophiques causés par les pluies torrentielles, devenues désormais, nos plus fréquentes visiteuses. Les `Smart Cities`ne vont pas sauver les maisons des pauvres, ni leurs effets des âffres des inondations et des cyclones. Il nous faut des drains partout et tout de suite. Mais le Gouvernement du jour se la coule douce dans les bras des capitalistes sans scrupules.

 

Les scandales se succèdent et chacun des deux partenaires y contribuent dans la même proportion. Si Gurib Fakim est `ML`, Choomka est `MSM`, si Soodhun, Yerrigadoo et Dayal sont `MSM` les Sumputh et les Ken Fong et Gayan sont `ML. On peut aller à longeur de journée à réciter la liste et on verra que l`action de gouverner pour ce gouvernement se résume à une compétition dans la course de nominations et de` profiteering` du Pouvoir. C`est-à-dire qui des deux en tirera le maximum de bénéfices pendant qu`ils sont au Pouvoir.

 

Entretemps la bonne gouvernance s`envole par les fenêtres. A la MBC nous avons eu droit à trois directeurs en trois ans et les choses empirent au point que le troisième démissione en fracas. Voici les déclarations de Baldowa lors de son discours d`adieu:"Les journalistes de la MBC et leurs chefs hiérarchiques peuvent et veulent travailler, mais ils ne sont pas maîtres du contenu de leur JT....Le personnel qui est appelé à assurer quotidiennement sa production est soumis à une pression injuste et insoutenable.....Je ne me fais pas d`illusion..mon départ réjouïra les parasites, les paresseux,incompétents et magouilleurs...Ils se reconnaîtront". Avec ça comme épitaphe la MBC n`a pas de quoi en étre fière.

 

De même du côté de la SIC qui gère aussi les casinos les choses ont empiré. Une dame qui se croit tout permis car elle a la bénédction de son Mentor dans le Pouvoir, fait ce qu`elle veut et justement elle fait tout pour harceler les employés qui font leur travail tranquillement mais qui ne sont pas des laquais. Une pauvre employée vient de subir la foudre de la dame de la Cuisine alors que d`autres qui sont prêts à se mettre à plat ventre pour amadouer la grande dame obtiennent des augmentations sans même les avoir revendiquées. Dans certains cas les salaires ont triplé , d`autres se sont vus promus sur la base de leur soumission et non pas à la lumière de leurs performances. Que voulez-vous, le Chef lui-même a déclaré que son salaire de RS.250,000 par mois n`était rien et qu`il aurait dû toucher Rs.350000 au moins. Alors on lui pose la question: "Qu`est-ce que vous foutez là Monsieur?" Mais les cons disent n`importe quoi car ils sont `cons`!!!

 

Le choses vont commencer à se préciser dans quelques jours avec les rapports et les travaux des Commissions et de l`ICAC sur des personnes proches des uns et des autres. Les jours de ce Gouvernement sont comptés. Il n`y a que les aveugles et les paillassons qui ne voient rien, à moins qu`ils font semblant. Mais le peuple lui ne fait pas semblant. Il va dire son mot au moment venu et le coup sera mortel!!