Naissance du Parti Travailliste

Le début du 20eme siècle vit une émancipation rapide de la classe ouvrière mauricienne dans le développement politique du pays. En Novembre 1901,  Mahatma Gandhi, sur le chemin de retour vers l`Inde, séjourna pendant deux semaines dans l’ile. Il invita  la communauté Indo- mauricienne à s’éduquer et à participer plus activement à la vie politique du pays. Il dépêcha au pays un jeune avocat en la personne de Manilall Doctor qui aida à la formation politique des Indo-Mauriciens.

 

L’année 1910 fut une année d’intenses agitations politiques. La classe moyenne locale commença à se rebeller contre les oligarques, qui étaient les grands sucriers. Le Dr.Eugène Laurent, alors Maire de Port Louis, demanda à ce que le droit de vote soit étendu à la classe moyenne à travers son parti Action Libérale. Ce qui ne plut pas au Parti de l’Ordre d’Henri Leclezio.

 

1936 vit la naissance du Parti Travailliste. Les membres fondateurs furent le Dr.Maurice Curé, Jean Prosper, Mamode Hassenjee, Barthelemy Ohsan, Samuel Barbe, Emmanuel Anquetil, Godefroy Moutia et le Pandit Sahadeo.

 

Le Parti fut calqué sur le Parti Travailliste Britannique, ayant pour idéologie de défendre les intérêts de la classe ouvrière, avec des salaires décents et des congés payés.

 

Le Parti Travailliste tint 55  Conférences à travers le pays réclamant entre autres : le droit de vote pour la classe ouvrière, leur représentation à l’Assemblée Législative, un département pour s’occuper des droits des travailleurs et la fin de l’exploitation capitaliste des ouvriers.

 

La fête du travail fut célébrée pour la première fois en 1938. Plus de 30,000 ouvriers sacrifièrent un jour de salaires et convergèrent au Champ de Mars pour une démonstration de force.

 

Pendant la seconde Guerre Mondiale, les conditions de vie devinrent plus difficiles et les prix des denrées de base doublèrent. Il y eut des agitations sociales et des manifestations des ouvriers. Les travailleurs de la Sucrerie de Belle Vue Harel entamèrent une grève le 27 Septembre 1943. La Police Coloniale fit usage d’armes à feu et il y eut 3 morts, parmi un adolescent de 10 ans et une femme enceinte Anjalay Coopen .

 

Il y eut des pressions afin de modifier la Constitution datant de 1885 où le droit de vote fut restreint à 4,061 votants dont 295 d’origine Asiatique sur une population de 359,419 habitants.

 

En Septembre 1940, le Dr.S.Ramgoolam fonda le journal ‘Advance’, qui réclamait le suffrage universel, les réformes économiques et  la justice sociale. Le Dr.S.Ramgoolam écrivit toute une série d’articles sous le pseudonyme de Thumb Mark II et il croisa le fer avec les conservateurs de l’époque. Ses articles firent forte impression sur les intéllectuels qui virent en lui un futur leader.

 

A.J