NAVIN RAMGOOLAM : LE RETOUR EN FORCE

De Kewal Nagar en 2015 à Triolet 2016 et 2017 en passant par une série de Congrès dans chaque partie de Maurice la remontée du Parti Travailliste ne laisse plus de doutes. Elle s`est confirmée au delà des attentes. En parallèle il y a eu le retour en force de son leader, Navin Ramgoolam, dont le courage et la détermination face aux persécutions de la part de ses adversaires méritent admiration peu importe les divergences politiques.

 

Cependant cela ne semble pas faire plaisir à certains et on fait tout pour en minimiser l`impact. On trouve que le langage de Navin Ramgoolam frise l`arrogance alors que tout le monde sait que les propos d`un homme de conviction sont obligatoirement imposants. Quand le leader du PTR parle de rupture il annonce dès maintenant que les choses ne seront pas pareilles avec le retour au Pouvoir de son Parti. Les observateurs politiques honnêtes comprennent facilement les implications d`un tel engagement et il n`est même pas nécéssaire de faire des paraphrases. En langage simple cela veut dire que la Justice doit prévaloir sur toutes les autres considérations. Les Institutions devront fonctionner selon leurs vocations fondamentales et chaque citoyen sera libre de revendiquer ses droits dans le cadre des lois justes et raisonnables. Et surtout les efforts doivent être récompensés selon les mérites et non pas selon les appartenances.

 

Alors qu`est-ce qu`il y a de si compliqué que certains font semblant de ne pas comprendre? La vérité est tout autre. On digère mal le fait que Navin rebondisse aussi vite en dépit de tous les malheurs qu`on lui colle sur le dos. Il en reste encore à venir mais l`homme demeure fort et stoïque dans l`adversité et c`est ça qui donne à son Parti la dynamique d`une force qui ne fait que croïtre de jour en jour.La majorité des Mauriciens n`aiment pas l`injustice. L`image d`un ex-Premier Ministre tiré par le collet , chemise en chiffon par des crapules qui n`ont appris qu`à faire plaisir aux maîtres du jour en vue d`une misérable promotion, restera gravée dans l`esprit de chaque Mauricien honnête. A partir de ce jour là on savait que les Jugnauth allaient payer cela très cher. Non pas aux mains de Navin mais dans la mémoire collective de ce même peuple qui décide de l`avenir de chaque politicien. Ce même électorat a commencé de donner le signal. Les foules présentes à chaque sortie de Navin ne sont pas des inventions ni des brebis transportées par autobus. Elles constituent le témoignage d`une solidarité avec une victime et d`une condamnation de ses bourreaux. Les journalistes qui s`acharnent à nous rappeler ce que les électeurs veulent oublier devant les frasques de ses successeurs devraient au moins par simple amour-propre refaire l`historique des Jugnauth depuis 2005. C`est grâce à Navin que Pravind Jugnauth retrouva sa place au Parlement en 2009 et ensuite c`est par le biais d`une alliance avec le Parti Travailliste que le MSM fit sa rentrée au Gouvernement en 2010 avec le poste de Ministre des Finances octroyé de bonne grâce à Pravind alors que le père Anerood Jugnauth bénéficiera lui  de la même générosité coutumière de Navin pour rester à Réduit pendant toute la période jusqu`à sa démission suite à l`affaire Med-Point. Bérenger a lui aussi travaillé avec Navin comme Premier Ministre alors que Xavier Duval a lui fait un très long parcours à ses côtés. Tous ces leaders politiques ne savaient pas pendant tout ce temps là que les Partis Politiques ne sont pas gérés avec des pistaches et que les campagnes électorales coûtent des fortunes? Tous ces leaders et les Journalistes de ce pays savent aussi que tous les Partis reçoivent des donations sinon ils disparaissent de la scène. Ils se souviennet aussi qu`Anerood Jugnauth avait publiquement déclaré que le Sun Trust Building avait été construit avec de l`argent obtenu comme donations par le MSM. Et si on faisait le compte? Peut-on calculer combien les Jugnauth auront accumulé depuis que la famille est entrée en politique et surtout pendant la vingtaine d`années que les Jugnauth ont été au Gouvernement? Combien de coffre-forts seraient nécéssaires pour y mettre toute cette fortune?

 

A Maurice en ce moment ce n`est pas les coffres de Ramgoolam qui devraient occuper notre attention mais les interminables scandales et les bêtises commises chaque jour par les membres ou proches du Gouvernement lepep sans oublier les frasques quotidiennes des nominés politiques . Le peuple n`est ni sourd ni aveugle. Quand Navin Ramgoolam parle de rupture le peuple comprend bien ce que cela veut dire. Il est avide de voir comment "Banne dimounes ki finne fer dominère avec banne ti dimounes ek banne ti travayers pou bizin réponne". C`est de cette Justice là qu`on parle. Si le Gouvernement des Jugnauth et ses courtisans pensent que c`est sur les coffre-forts de Navin Ramgoolam que les électeurs vont décider qu`ils donnent des élections générales tout de suite et on verra le résultat!