PRAVIND JUGNAUTH CRACHE SUR LES PRINCIPES

Jamais n`aura -t-on vu un Premier Ministre tomber aussi bas dans la tentative de caser des hommes et de femmes non pas sur la base de la compétence et du mérite mais à cause de leur capacité de `talé`comme vient d`être démontré au sein du MSB. Après des pressions ignobles et inacceptables dans un pays civilisé pour imposer la nomination de Madame `Talé`au MSB au poste de CEO alors que Rashida Nanuck qui possède les qualifications requises et en plus avez déjà été identifiée comme la personne idéale pour le poste à partir d`un exercice de sélection selon les procédures, assurait l`intérimat depuis huit ans.

Le comité qui avait choisi Rashida Nanuck refusa de céder aux pressions provenant du niveau le plus élevé du Gouvernement et il fut tout simplement dissous, ceci coïncidant avec le départ du Président de l`Organisme,ce qui est facile à comprendre. Il y a quand même des hommes et de femmes dans ce pays qui , à la différence du Premier Ministre et ses laquais, restent toujours attachés aux principes et les valeurs qui font la grandeur des gens intègres et respectables. Les vrais citoyens dont une bonne partie était descendue dans la rue Samedi 11 Juillet pour crier tout leur colère et leur ras-de-bol auront pris bonne note de cette énième mascarade de Pravind et sa `Kwizin`. 

L`astuce utilisée rend l`acte encore plus infecte car elle démontre combien désespérés les principaux concernés sont pour mettre Sandhya Boygah au MSB. Ce n`est certainement pas à cause de ses compétences car elle ne répond même pas aux qualifications exigées pour le poste de CEO. Alors on a crée un poste taillé pour elle et pour contourner les réglements en vigueur elle sera nommée GM sous contrat. Quelle pourrait être la raison pour pousser ces magouilleurs à avoir recours à de telles astuces dont les conséquences seront indéniablement très graves dans les milieux des services publics ?

Il n`y a pas lieu d`aller chercher trop loin. Les achats que vient de faire le Gouvernement de Pravind dans le contexte du Covid19 couvrent toute une gamme de matériels et équipements dont les qualités n`ont pas été certifiées par les Instances Internationales selon les normes prévalant dans ce domaine. Le scandale `Pack & Blister`va nous faire découvrir à quel point Pravind et sa bande ont plongé le pays dans un tunnel sans issue. Déjà cette firme exige des paiements additionels pour des items non-livrés mais le pire reste à venir. On apprend que les produits sont fabriqués en Chine et pas en Espagne,donc on aurait pu autant les fabriquer ici par les Chinois qui possèdent des usines opérant dans les mêmes filières. Le scandale est d`autant plus révoltant dans la mesure où ces magouilleurs essaient de couvrir leurs méfaits en cherchant un moyen pour octroyer des certificats à des produits aux qualités douteuses.

Avec des hommes intègres cela aurait été impossible. Avec `banne ki capav talé` tout est possible! 

Il est donc normal et tout à fait à son honneur que Rashida Nanuck ait choisi de partir avant l`âge de la retraite au lieu que de subir la pire des humiliations pour une professionelle de carrière.