PRAVIND JUGNAUTH ET SES FAUX PAS

Pravind Jugnauth et le MSM ainsi que le Gouvernement lepep dans son ensemble avaient promis de ne pas tenir des discours politiques l`ors des rassemblements religieux ou culturels. En tant qu`observateurs politiques avisés nous savions que ce n`était là que de la démagogie. Très vite les Mauriciens en eu la confirmation. Pravind Jugnauth non seulement abuse des célébrations socio-culturelles pour étaler de longues tirades sur les affaires internes de son Parti et du Gouvernement, mais en plus il profite de ces mêmes occasions pour lancer des attaques contre ses adversaires politiques. On aurait pu ne pas trop s`en faire. Cependant on ne peut ni tolérer ni passer sous silence la bassesse que ce genre de comportement entraîne dans son sillage .Prenons l`exemple le plus récent. L`ors d`une cérémonie de remise de diplômes à Médine Camp-de-Masque organisée par un groupe de Musulmans du village, le Premier Ministre s`est attaqué au leader de l`Opposition dans un langage non seulement agressif mais indigne surtout que l`occasion s`y prêtait très mal. Que le Premier Ministre commence par faire la différence entre une opinion ou une explication et une réplique d`ordre pûrement politique et partisane. Les organisateurs assumeront leur responsabilité car les invités ne s`attendaient aucunement à des attaques politiques alors que l`évènement était censé mettre en valeur les efforts de ceux qui prônent la promotion de la culture et de la tolérance. Déjà dans le village même des gens se sont montrés très critiques envers ceux qui ont permis une telle bévue et les fissures se sont élargies dans un tissu social très fragile.

 

On se souvient des propos de certains quand les gens avaient trouvé que Le nouveau Premier Ministre en faisait un peu trop de sa présence à Grand Bassin. Ils avaient clamé que la prochaine fois Pravind Jugnauth campera pendant toute une semaine à Grand Bassin. Que le Premier Ministre passe une semaine ou un mois au bord du lac avec les pèlerins cela ne concerne que lui. Il semble avoir déjà fait un choix au moins. Dans son entourage les conseillers les plus écoutés sont ceux qui le dirigent vers l`exploitation à fonds de la carte communale. Et Pravind Jugnauth y semble très à l`aise dans cette posture. Dommage que certains journalistes aveuglés par des agendas très particuliers enforcent encore plus le Premier ministre de ce pays dans ce même gouffre. Ils voient ce qui n`éxiste pas c-a-d un Premier Ministre avec une vision` moderne et nationale`. En fait tout le monde sait que c`est un mythe. Alors les cireurs de chaussures se mettent tout de suite à l`oeuvre. Ils doivent en fabriquer un!

 

La vérité est accablante: Le pays vit en ce moment la même atmosphère empoisonnée des années 80`s quand le Gouvernement de l`époque dirigé par Anerood Jugnauth avait fait de la carte communale son principal programme pour ne pas dire le seul.