PRAVIND JUGNAUTH :` UNE GRANDE GUEULE

Depuis quelque temps on aura remarqué que Pravind Jugnauth s`est donné comme habitude de faire la grande gueule. C`était comme s`il voulait prouver qu`il n`était pas le petit `Pinokio` dont l`avait baptisé le leader du MMM. Mais il faut l`admettre il s`y prend de la manière la plus maladroite et dégoûtante. En effet au lieu d`intimider ceux qu`il vise il fait au contraire rire tout le monde même ceux qui n`en ont pas envie.

 

Poser des questions est un droit fondamental de chaque citoyen. Quand il s`agit de journalistes c`est plus qu`un droit ; c`est un devoir . Car cela fait partie de leurs métiers. Mais pour Pravind Jugnauth il est hors de questions que " nimport ki batchara vinn fer declarasion"pour l`amener à faire des enquêtes. On ne peut être plus apte à s`approprier le titre de `Pinokio`que ça. Les investigations ne sont pas la responsabilité du Premier Ministre d`un pays mais de ses instances appropriées. Au lieu de s`emporter comme il le fait Pravind aurait pu simplement et calmement dire que la Police doit faire son travail sans parti-pris et en toute indépendance.

 

Mais pourquoi ne fait-il pas les choses de cette manière ? La réponse est simple: Pravind Jugnauth n`est pas un Premier Ministre légitime et il porte très mal cette tare. Il sait qu`au fond on se moque de lui partout dans le monde quand on apprend qu`il est devenu Premier Ministre parce que son père lui a cédé sa place et il vit avec ce complexe en permanence. C `est devenu un terrible fardeau , un complexe. Il aurait pu s`en tirer si tout allait bien. Mais malheureusement c`est justement ça le problème. Rien ne va bien. Alors que lui-même attend un verdict du Conseil Privé qui lui pèse sur la tête comme une épée de Damoclès, voilà que ses Ministres , PPS , nominés, Membres du Parti, et autres proches et "zanfan lacaz" lui foutent des emmerdements à ne jamais finir. En plus les problèmes du pays s`accumulent et il n`est pas en mesure d`en trouver les solutions. Alors c`est la fuite en avant. On fait semblant et on ment que rien ne peut" nous empêcher de faire notre travail". Donc on persiste avec toutes les gaffes en dépit des conséquences. Pravind Jugnauth sait que le Gouvernement actuel ne pourra pas se faire ré-élire donc autant faire ce que lui il veut faire. Comme son père. Les Jugnauth ne sont pas devenus riches par hasard. Ils savent que le pouvoir n`est pas éternel donc il faut en profiter au maximum tandis qu`on est là.

 

 Le reste devient un show , une sorte de "gamble". On va démontrer qu `on n`a pas peur et on ne va pas reculer. Ainsi s`explique le ton et le langage. Pravind Jugnauth a menacé les grévistes en général et spécifiquement les travailleurs du transport en commun qui se proposent de faire la grève:" Fer ou le greve apré ou ava gété ki apel Pravin Jagnat". On croirait entendre parler Anerood qui a acquis l`exclusive notoriété de " coupe lédoit, coupe licou , coupe lamain "et coupe on ne sait quoi encore. Au moins sur ce point là le fils est en passe de dépasser le père!

 

Dans ce genre de situation les leaders acculés perdent tout raisonnement humain. Ils deviennent comme des bêtes condamnées à se battre par tous les moyens pour sauver leur peau. Ainsi se dessine le profil des catastrophes socio -éthniques. Les fréquentes bagarres dans le sud où  sévissent des groupes qui s`apparentent au RSS et le Shiv Sena d`outremer ne sont pas des faits du hasard. Le Gouvernement actuel semble vouloir tirer avantage de cette situation alors que des actions plus directes auraient dû avoir été déjà initiées pour freiner la démence de certains dont l`audace fait penser à des complicités au plus haut niveau car les tensions éthniques aident toujours les malfaiteurs dans leurs sales besognes. La grande gueule ne sied pas aux hommes qui ont le sens de la bonne manière et de la bonne gestion. C`est l`arme des faibles et des complexés. Les hommes forts et capables n`ont pas besoin d`élever leurs voix ; ils élèvent plutôt leur stature.