Quand Triolet s'habille de rouge

Grande effervescence ce dimanche matin à Triolet pour le congrès du Parti Travailliste. Le leader du PTR, le Dr Navin Ramgoolam a tout d’abord demandé a l’assistance d’observer une minute de silence en mémoire d’Atal Bihari Vajpayee ancien Premier Ministre Indien décédé et Kofi Annan ancien Secrétaire General de l’ONU, lui aussi décédé.

 

Le Dr Navin Ramgoolam a énuméré les 3 grands problèmes qui menacent notre pays:

  1. La drogue
  2. La corruption
  3. Le népotisme

 

Il s’est appesanti sur le rapport Lam Shang Leen et ses conclusions accablantes pour le MSM et les Jugnauths. Il a aussi rappelé l’épisode des Amsterdam boys. Les 4 députés d’alors devraient partir en mission à l’étranger. Mais de quelle mission s’agissait-il ? Les 4 députes voyagèrent avec des passeports diplomatiques. Ces mêmes passeports diplomatiques furent approuvés un vendredi après- midi par SAJ, alors PM et le samedi matin, ce fut Maya Hanoomanjee qui se chargea d’ouvrir le bureau du Premier Ministre afin de faire émettre ces 4 passeports.

 

A la même époque, les barons de la drogue faisaient la pluie et le beau temps dans le pays et étaient reçus en grande pompe au Château de Réduit au Garden party.

 

En 2018, nous vivons les mêmes tristes événements avec un voilier qui quitte le pays sans anicroche mais qui est arraisonné à La Réunion avec une forte cargaison de drogues. Le commissaire de Police qui signe le passeport d’un trafiquant notoire – Mike Brasse, puis Veer Lutchoomun, proche du Pouvoir et frère de Sandhya Boygah, qui est arrêté l’aéroport avec de la drogue, mais pas de suivi jusqu’ici. Et le rapport Lam Shang Leen vient mettre en cause des membres influents du Gouvernement.

 

Le Dr Navin Ramgoolam s’en est pris au député S.Teeluckdharry pour ses frasques à la prison et a demandé sa démission de l’Assemblée Nationale. Il s’en est aussi pris aux deux autres députés, S.Callychurn et S.Ramkaun.

 

Le leader du PTR a aussi mis en doute la légalité de la `Task Force` mise en place par Pravind Jugnauth et y voit une tactique dilatoire visant à gagner du temps.

 

Le Dr.N.Ramgoolam a aussi pris l’engagement, une fois au Pouvoir, de s`assurer que tous les élus, Ministres et Premier Ministre, soient contrôlés a l’aéroport.

 

Le leader du PTR a aussi parlé des turbines à gaz valant Rs.8.6 milliards, alors que la Banque Mondiale avait souligné que le CEB avait exagéré la demande de pointe et n’avait pas pris en considération le pourcentage d’énergie renouvable dans le réseau du CEB. On y voit des grosses commissions dans ce deal. Le Dr.N.Ramgoolam a aussi abordé le scandale à la SBM avec la disparition de Rs.942 millions. Il a dit que le CEO Raj Dussoye n’est qu’un bouc émissaire, alors que la SBM a un conseil d’administration avec les Kee Cheong, Maunthoora et Ballah y faisant partie.

 

Le DR Navin Ramgoolam a conclu son intervention en demandant la tenue d’élections générales anticipées.   

 

Quand Triolet s'habille de rouge